Son emploi à la Présidence le sauve de la détention

    mardi 4 août 2015

    Ayant voulu préparer sa défense, R.M. sera jugé le 27 août sur le fond de l’affaire pour laquelle il apparaissait devant le tribunal en comparution immédiate, hier. Les juges n’avaient donc à statuer, hier, que sur son maintien en détention ou sa remise en liberté sous contrôle judiciaire dans l’attente du jugement. C’est finalement cette dernière solution qui a été préférée par les juges “sensibles à ce qu’il ne perde pas son emploi.” 
    Responsable au service des moyens généraux de la Présidence, R.M. avait déjà failli perdre son travail de fonctionnaire territorial après avoir purgé deux des trois années de prison auxquelles il avait été condamné pour des violences sur sa concubine. C’est pour les mêmes raisons, mais sur une nouvelle conjointe, qu’il comparaissait hier. Ensemble depuis un an, l’homme très jaloux frapperait quasiment chaque semaine sa conjointe qui souhaite désormais se séparer de lui. Selon son avocat, le prévenu est “intelligent”, “il est conscient de son problème, mais n’arrive pas à se maîtriser”, ce qui fait dire au juge après l’affaire de J.A  : “Vous n’êtes pas schizophrène, mais ça ne tourne pas rond, il y a quelque chose de pathologique dans votre comportement.” 
    L’homme a donc jusqu’au 27 août avant d’expliquer pourquoi il frappait sa femme enceinte, avec interdiction de l’approcher ou de communiquer avec elle. “C’est la dernière perche qui vous est tendue”, a prévenu le juge pour expliquer que la mise en détention était passée proche. “Méditez, vous aussi, sur votre comportement.” 

    F.C.

    thalysse 2015-08-06 10:35:00
    je pense qu'il a besoin une bonne correction de la part de la justice, une mise à pied.
    MANUPATIA 2015-08-05 12:33:00
    Et ben dis donc, quelle belle recrue pour notre présidence, qui a vu passer les plus grands voleurs politique au monde.
    Et maintenant on préfère garder ce charlot violent qui tape les femmes plutôt que de donner du travail à ceux qui sont à la recherche et dans le besoin....
    Belle image! toute mes félicitations....
    vahi 2015-08-04 19:27:00
    Je comprends pas pourquoi faire encore u'' enfant avec ma personne qu''on souhaite quitter pfff . y a hic. De plus Certains ont du mal a trouver un emploi même n''ayant fait aucun séjour derrière les barreaux. Et toi tu as un job. Hé bin di donc
    Tatiana 2015-08-04 18:14:00
    Injustice tout simplement !!!
    Récidiviste en plus !!! Franchement c'est minable!!!!
    TITAUA 2015-08-04 15:25:00
    Du fait que l'on travaille à la Présidence, on peut se permettre de tabasser des personnes, mais où on va là? Et en plus c'est un récidiviste, normalement la justice doit être encore plus sévère comme pour tout le monde.

    La justice doit être la même pour tout le monde. Si c'était un petit tetuanui alors là c'est nuutania immédiatement.
    fiudecesmenteurs 2015-08-04 13:40:00
    La justice attend quoi,un meurtre!!!
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete