Stephen Collins de « 7 à la maison » soupçonné d’attouchements sur mineures

    mardi 7 octobre 2014

    La police de Los Angeles a confirmé ce mardi réexaminer une enquête sur l’acteur américain Stephen Collins à la lumière d’un enregistrement dans lequel il aurait admis avoir fait des attouchements sur au moins trois jeunes filles. Le pasteur et père de famille nombreuse dans la série télévisée « Sept à la maison » a été renvoyé de la production de la comédie Ted 2, a rapporté le magazine spécialisé dans les personnalités, TMZ.

    Dans cet enregistrement que le magazine s’est procuré, l’acteur reconnaît lors d’une séance de thérapie conjugale en 2012 avoir attouché trois jeunes filles. « Il y a eu ce moment où l’on s’est touché et où j’ai mis sa main sur mon sexe », aurait-il dit dans cet enregistrement au sujet d’une jeune fille de 11 ans. Un porte-parole de la police de Los Angeles (LAPD) a confirmé réexaminer une enquête effectuée à la suite d’une plainte déposée à cette époque. « Nous réexaminons notre enquête pour nous assurer que nous n’avons rien manqué et nous travaillons avec les autorités new-yorkaises », a expliqué Nuria Vanegas précisant que l’enquête n’avait pas été réouverte.

    La chaîne UPTV a décidé de ne pas rediffuser des épisodes de la série « Sept à la Maison » après la révélation de cet enregistrement, selon le journal spécialisé Variety.

    TMZ ajoute que l’acteur a également démissionné mardi du Syndicat américain des Acteurs (SAG). Les avocats de M. Collins n’ont pas répondu aux sollicitations de l’AFP. « Sept à la maison » suivait les aventures des Camden où se cotoyaient un pasteur et sa femme et leur famille recomposée.

     

    AFP

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete