Habillage fond de site

Subvention européenne à la construction de navires de pêche

vendredi 28 avril 2017

thonier union européenne

Le projet de réinstauration des aides publiques pour la construction de nouveaux navires de pêche, dans certaines régions insulaires et ultramarines de l’Union européenne, est loin d’être approuvé par tous car il remet en cause les mesures mises en place pour lutter contre la surpêche. (© archives LDT)

Le parlement européen doit se prononcer demain sur le projet de réinstauration des aides publiques pour la construction de nouveaux navires de pêche dans certaines régions insulaires et ultramarines de l’Union européenne. Des subventions loin d’être approuvées par tous car elles remettent en cause l’interdiction de subventions publiques à la construction prise en 2002 pour lutter contre la surpêche.

En effet, le principe de suppression de ces subventions s’était imposé à l’époque comme l’une des façons les plus efficaces de lutter contre le fléau de la surexploitation des ressources marines.
Pour le directeur scientifique de l’ONG Bloom, “envisager l’accroissement de l’effort de pêche dans un contexte de surexploitation chronique des ressources marines et sans disposer d’un état des lieux de la santé des stocks de poissons et des écosystèmes, ainsi que d’un panorama précis de l’effort de pêche déployé est insensé et irresponsable”.

Les régions ultrapériphériques françaises de l’Union européenne concernées par cet amendement sont la Guadeloupe, la Guyane, la Réunion, la Martinique, Mayotte et Saint-Martin. En tant que pays et territoires d’outre-mer (PTOM), la Polynésie française et la Nouvelle-Calédonie ne sont pas concernées car, de par leurs statuts spéciaux, elles ne font pas partie de l’Union européenne et ne sont pas membres de l’espace Schengen, bien qu’elles dépendent de pays en faisant partie.

Cette mesure aurait pourtant intéressé les îles Marquises, qui projettent dès septembre de mieux exploiter leurs fonds marins, avec notamment l’arrivée de 12 thoniers permettant de pêcher et d’acheminer à Tahiti six à dix tonnes de poissons par jour. Un poisson destiné aux marchés hawaiien et japonais.

 

Jen.R.

3
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete