Habillage fond de site

Un successeur possible à la Sagep

vendredi 21 juin 2019

Édouard Fritch et la délégation polynésienne ont été reçus à Paris mardi dernier, au siège de la Caisse des Dépôts, par Éric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts et ses équipes. Photo : DR

Édouard Fritch et la délégation polynésienne ont été reçus à Paris mardi dernier, au siège de la Caisse des Dépôts, par Éric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts et ses équipes. (Photo : DR)

Édouard Fritch et la délégation polynésienne ont été reçus à Paris mardi dernier, au siège de la Caisse des Dépôts, par Éric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts, Olivier Sichel et ses équipes.

À cette occasion, la délégation polynésienne, en présence de la direction de la Banque des Territoires, a bénéficié de la restitution d’une étude réalisée par Egis Conseil, filiale de la Caisse des Dépôts, pour le Pays. Cette étude, sollicitée fin janvier 2019 par le Président Édouard Fritch, s’est appuyée sur l’expertise et le financement de la Banque des Territoires.

La commande portait sur une analyse de la capacité de traitement d’opérations d’aménagement par les organismes actuels (Tahiti Nui aménagement et développement, Direction de l’Équipement…) et une étude de faisabilité de la création d’un aménageur ensemblier pour répondre, à terme, aux besoins dans ce domaine.

L’objectif, dans un premier temps, était de poser la problématique d’une société d’aménagement, de définir les secteurs et les volumes d’affaires identifiés.

Après un peu plus deux mois de collecte d’informations et d’analyse, entre avril et mai 2019, Egis Conseil a  ainsi exposé les résultats d’une trentaine d’entretiens en Polynésie française effectuée auprès du Pays, de l’État et des communes.

L’élaboration du Schéma d’aménagement général de la Polynésie française (SAGE), le lancement des programmes de rénovation urbaine, les contrats de redynamisation des sites de la défense et les projets des communes ont fait apparaître la nécessité d’un opérateur aménageur ensemblier au service des communes et du Pays.

Les missions de cette société d’aménagement pourraient consister à réaliser des projets structurant en déclinaison avec le Schéma d’aménagement général de la Polynésie française et en appui des politiques publiques du Pays.

S’agissant de l’habitat et notamment dans le secteur du logement social, cette structure pourra se charger de la viabilisation de foncier pour permettre aux opérateurs immobiliers et notamment l’OPH et les Organismes privés de logement social, de pouvoir mettre en oeuvre des programmes de logement.

Autant de compétences que feu la Sagep avait il y encore quelques années avant que l’organisme ne soit perverti
par les sucettes distribuées dans les années post-taui, où des organismes comme la Sagep ou encore la Sétil n’étaient que des tirelires de remerciements à ceux qui provoquaient les bascules politiques.

À l’issue d’une prochaine appropriation de cette étude par le gouvernement de la Polynésie française, la direction de la Banque des Territoires et la délégation du Pays ont convenu de définir un partenariat pour approfondir de concert les conditions de faisabilité de cet aménageur-ensemblier au service du Pays et des communes.

 

B.P.

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pensez-vous que la visite de la ministre de la Justice au fenua pourrait régler le problème foncier ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete