Habillage fond de site

Les Suédois ont trouvé leur héros

mardi 11 avril 2017

Santiago Cueva

Santiago Cueva, agent de sécurité, a permis de sauver de nombreuses vies, vendredi dernier, lors de l’attaque terroriste à Stockholm. Il est devenu le héros des Suédois. (© DR)

En s’interposant avec son véhicule devant le camion fou, Santiago Cueva, agent de sécurité, a permis de sauver de nombreuses vies, vendredi dernier, lors de l’attaque terroriste à Stockholm. Il est devenu le héros des Suédois.

Vendredi  dernier, en milieu de journée, alors qu’il était assis dans sa camionnette dans la Drottninggatan, la principale artère commerciale de Stockholm, Santiago Cueva aperçoit un camion arriver à toute allure vers lui.

“J’ai d’abord vu le camion foncer dans des réverbères et des jardinières. Mais ensuite j’ai vu des gens voler en l’air. J’étais persuadé qu’il voulait attaquer le Parlement”, raconte cet agent de sécurité au Daily Mail.

Face à la gravité de la situation, l’homme n’hésite pas une seconde à placer son van en travers de la route du forcené. “C’était vraiment un sentiment étrange. Le camion arrivait vers moi et ma seule préoccupation était d’aider à protéger la population par tous les moyens. En me voyant, le terroriste a dû paniquer et perdre le contrôle. Mais je suis sûr qu’il voulait tuer encore plus de gens.”

Le conducteur au volant du camion de livraison fatal encastre finalement le véhicule quelques mètres plus loin, dans la devanture du grand magasin Ahlens, après avoir auparavant remonté à grande vitesse, sur 500 mètres, la rue piétonne, tuant quatre personnes et en blessant quinze autres.

Santiago Cueva, 27 ans, un Équatorien arrivé en Suède en 1996, est devenu le héros d’une nation meurtrie pour la première fois par un attentat terroriste.

“Je ne me considère pas comme un héros. J’ai simplement fait mon devoir, préfère-t-il atténuer, avant d’ajouter : Je portais un uniforme et les gens attendent quelque chose de quelqu’un qui en porte un comme moi.”

Sa bravoure ne s’est pas cantonnée à stopper le camion.

Une fois sa première mission accomplie, l’agent de sécurité s’est précipité pour venir en aide aux personnes renversées.

“Des corps étaient étendus au sol et les gens criaient, mais beaucoup se tenaient simplement là et essayaient de prendre des photos et de filmer avec leur téléphone portable pendant que nous essayions de leur faire quitter les lieux”, raconte le jeune homme.

Choqué, le sauveur a encore du mal à réaliser ce qu’il a accompli. “Ce que j’ai vu était horrible. J’ai vu deux personnes gravement blessées et deux autres qui étaient mortes.”

Des images terribles qui hantent encore son esprit, a-t-il confié. Surtout qu’il aurait pu, lui-même, faire partie des victimes.

“Mes collègues et moi avions déjeuné, et nous sommes restés 10 minutes de plus que ce que nous aurions dû. Si nous n’avions pas traîné, nous nous serions retrouvés en train de marcher au milieu de cette rue quand le camion est arrivé.”    

AFP

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Faut-il le retour d'une maternité à Taravao ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete