Suite au crash de Germanwings – Deux personnes dans les cockpits d’ATN

    samedi 28 mars 2015

    Suite au crash de l’Airbus A320 de la compagnie Germanwings, l’Agence européenne de sécurité aérienne (AESA) a recommandé, hier, la présence “de deux membres d’équipage en permanence dans le cockpit, dont ‘au moins un pilote qualifié’”.
    Une mesure que plusieurs compagnies appliquaient déjà avant ce drame et que d’autres ont décidé de mettre en œuvre dès que les premiers éléments concernant l’accident ont été connus.
    À l’instar de ces compagnies – et d’autres qui ont suivi le mouvement hier –, Air Tahiti Nui a décidé, elle aussi, d’appliquer ces recommandations. À tous ses clients qui s’inquiètent et posent des questions, notamment via les réseaux sociaux, la compagnie au tiare répond qu’“avec effet immédiat”, la compagnie a décidé de “revoir ses procédures de sécurité” et décidé que deux personnes “qualifiées” devaient être présentes dans le cockpit.
    L’objectif est évidemment d’éviter qu’un pilote, seul dans la cabine de pilotage, soit en capacité de détruire son appareil dans un mouvement suicidaire. Ce qui est le scénario jugé le plus probable dans le crash de l’A320 qui a fait 150 morts, mardi, dans le sud de la France (lire aussi en page 43).
    Air France a indiqué, de son côté, qu’elle allait mettre en œuvre “dans les meilleurs délais” la recommandation de l’AESA.

    B.Pa.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete