Habillage fond de site

Suppression du glyphosate – L’urgence attendra un peu au fenua

mercredi 13 décembre 2017

couraud

Philippe Couraud, directeur de l’agriculture : “L’abandon du glyphosate représente une modification en profondeur. Il faut lui trouver les produits de substitution, accompagner les professionnels, mener une étude d’impact.” (© archives LDT)

“Le gouvernement a fixé un cap, on s’organise pour le mettre en application” a déclaré Philippe Couraud, directeur de l’agriculture, quelques jours après la réunion de la commission des pesticides, vendredi dernier, à Motu Uta, interrogé sur la question particulière du glyphosate.

L’herbicide objet de polémique à l’échelle internationale n’a pas encore été inscrit sur la liste des pesticides interdits, mais il le sera, selon lui, “d’ici quelques mois, lorsque les dispositifs de transition auront été mis en place, et après la réalisation d’une complexe étude d’impact”.

Le ministère de Tearii Alpha a en effet annoncé, le 29 novembre dernier dans les colonnes de La Dépêche, son intention d’inscrire rapidement l’herbicide controversé, notamment connu sous la marque commerciale Roundup du géant américain Monsanto, sur la liste des pesticides non-autorisés à la vente sur le fenua.

“La question du glyphosate a été évoquée pendant la réunion puisqu’il s’agit d’un sujet d’actualité, le gouvernement ayant clairement réaffirmé son cap sur le sujet”, a expliqué hier, à La Dépêche, Philippe Couraud, “mais avant de reprendre le toillettage de la liste des molécules interdites à la vente, il est nécessaire de réaliser une étude d’impact sur les conséquences de la décision du Pays.”  

 

Préparer la transition

 

Le directeur de l’agriculture, qui souligne que le dossier est “complexe”, note que, dans un premier temps, l’abandon du glyphosate risque de provoquer une baisse des rendements agricoles, au profit de l’importation de produits agricoles en provenance de pays qui n’ont pas, eux, encore décidé d’interdire l’herbicide.

Mais la suppression du glyphosate reste l’objectif à terme, selon Philippe Couraud.

“À court terme, deux ou trois mois, nous pourrons inscrire, sur la liste, des molécules qui n’étaient déjà plus importées, ainsi que d’autres dont nous savons qu’il existe des alternatives de substitution. Nous en gardons certaines, afin d’alterner les produits lorsqu’apparaissent des phénomènes de résistance”, a déclaré le directeur de l’agriculture.

“L’abandon du glyphosate représente une modification en profondeur. Il faut lui trouver les produits de substitution, accompagner les professionnels, mener une étude d’impact”, a-t-il insisté. “Ce sera donc un peu plus long, le temps de définir la procédure, mais ça reste une question de mois.”

Philippe Couraud, qui souhaite souligner que le glyphosate ne peut se retrouver dans les produits alimentaires, ne s’avance donc pas sur un calendrier précis mais insiste sur la nécessité, avant d’interdire toute importation du glyphosate, d’anticiper et de préparer les professionnels aux conséquences pratiques de la décision de Tearii Alpha.

“Nous nous organisons pour respecter le cap fixé. L’interdiction sera concrétisée dès que nous serons prêts”.

La commission des pesticides, qui dépend du département Biosécurité, est composée de représentants du service public et du secteur professionnel.

Elle est consultée lorsque la réglementation relative aux pesticides doit être modifiée, pour autoriser l’importation et l’utilisation de nouvelles substances actives de pesticides ou encore lorsqu’un établissement souhaite obtenir l’agrément de vente ou d’application des pesticides.

Le secteur agricole n’est pas seul concerné puisque celui du bâtiment par exemple, lui aussi, emploie des substances qui doivent être autorisées par les pouvoirs publics.

La commission a prévu de se réunir à nouveau dans un mois, en janvier 2018.

Damien Grivois

 

À lire aussi :

Jacky Bryant : “Le glyphosate, un problème de santé publique”

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon-vous, qui sera élue Miss Tahiti 2018 ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete