Sur les traces de ceux “Morts pour la France”

    jeudi 9 octobre 2014

    Aujourd’hui, à 18 h 15, dans l’amphi A1 de l’université, conférence sur le parcours des soldats tahitiens lors de la Grande Guerre : sur les traces de ceux “Morts pour la France” (1914-1919)”, par Véronique de Mortillet, professeur-documentaliste au collège Notre-Dame des Anges de Faa’a. 

    L’objet de cette conférence est de retracer le parcours des soldats tahitiens partis pour la Grande Guerre, en l’illustrant par les portraits de ceux “morts pour la France”. 

    Ainsi, en suivant les traces de ceux qui ont péri, est retracé le périple original et méconnu de l’ensemble de ces hommes. De Tahiti à Nouméa, puis de Nouméa à l’arrivée en Europe, le voyage fut long et périlleux, et beaucoup d’entre eux périrent avant même de connaître les combats. 

    Arrivés sur le front d’Orient et sur le front de l’Ouest, ils affrontèrent la dureté des combats. Ils se distinguèrent tout particulièrement à Vesles-et-Caumont, lors de la 2e bataille de la Marne. C’est aussi dans les hôpitaux de guerre, en particulier dans le sud de la France, qu’un grand nombre de Tahitiens moururent de maladies ou de blessures. 

    La guerre terminée, le voyage retour vers le fenua fut fatal aux plus fatigués d’entre eux.

    MILLARD André 2014-10-09 22:39:00
    Je comprends les souffrances, le dépaysement, le climat, les sites des combats. Ils ont été courageux ces 400 poilus. Le grand père de mon épouse, Paita à Temariiauma était de ceux là et j'ai pu voir son parcours sur son état signalétique et des services
    sa vaillance fut récompensée par une citation, ce qui lui a valu la Croix de Guerre. Nous ne pouvons que nous incliner devant un tel dévouement. André Millard président national de l'amicale des anciens du 6ème Régiment de tirailleurs marocains.
    MILLARD André 2014-10-09 22:39:00
    Je comprends les souffrances, le dépaysement, le climat, les sites des combats. Ils ont été courageux ces 400 poilus. Le grand père de mon épouse, Paita à Temariiauma était de ceux là et j'ai pu voir son parcours sur son état signalétique et des services
    sa vaillance fut récompensée par une citation, ce qui lui a valu la Croix de Guerre. Nous ne pouvons que nous incliner devant un tel dévouement. André Millard président national de l'amicale des anciens du 6ème Régiment de tirailleurs marocains.
    MILLARD André 2014-10-09 22:39:00
    Je comprends les souffrances, le dépaysement, le climat, les sites des combats. Ils ont été courageux ces 400 poilus. Le grand père de mon épouse, Paita à Temariiauma était de ceux là et j'ai pu voir son parcours sur son état signalétique et des services
    sa vaillance fut récompensée par une citation, ce qui lui a valu la Croix de Guerre. Nous ne pouvons que nous incliner devant un tel dévouement. André Millard président national de l'amicale des anciens du 6ème Régiment de tirailleurs marocains.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete