Surf – Air Tahiti Nui Billabong Teahupoo Trials

    vendredi 12 août 2016

    surf

    La vague de Teahupo’o accueille seize Tahitiens demain dans des “pré-trials” qui s’annoncent explosives et, du 14 au 16 août (durée de la “waiting period”, NDLR), des “trials”… Atomique ! (Photo : WSL/Kelly Cestari)


    Nous y voilà !

     

    Les seize prétendants tahitiens à la victoire finale vont se bousculer, demain, lors des “pré-trials” de la TNTV Titiara’a Faa’ahe’e I Teahupo’o sur le spot de Hava’e à la Presqu’île.

    Une grosse journée en perspective qui s’annonce crispante avec la montée en puissance d’une génération de surfeurs locaux de plus en plus affûtée.

    Ça va être chaud bouillant avant de connaître les noms des huit élus qui participeront aux Air Tahiti Nui Billabong Teahupoo Trials (“waiting period” du 14 au 16 août).

    Il leur faudra donc rapidement s’affirmer pour espérer rejoindre, dans la cour des grands, Heiarii Williams, Steven Pierson, Tereva David, Lorenzo Avvenenti, Hira Teriinatoofa, Teiki Charles, Jocelyn Poulou et Enrique Ariitu qui les attendent aux “trials” avec un certain respect, mêlé d’une pointe de crainte.

    Ces huit lascars avaient été les meilleurs des “pré-trials” de l’édition précédente, et ils vont devoir, à nouveau, prouver qu’ils n’ont rien perdu de leur fougue face à leurs compatriotes et à seize étrangers tout aussi morts de faim.

    Trois ans déjà que ces derniers n’ont plus remporté l’épreuve, chasse gardé d’Alain Riou (2013) et de Taumata Puhetini (2014-2015).

     

    Taumata absent, Pierson en leader

     

    Petit souci, et ça saute forcément aux yeux, on ne voit pas apparaître le nom de Taumata dans la liste… La raison en est simple.

    Le triple champion des “trials” 2010, 2014 et 2015 est parti essaimer son talent sur le circuit mondial des Qualyfying Series à défaut d’avoir reçu une réponse positive de la World Surf League quant à ses desiderata : pouvoir intégrer directement le “main event” cette année au vu de ses prestations dantesques.

    Sans réponse de la part des instances dirigeantes du surf mondial et après la déception digérée, Taumata Puhetini a pris son bâton de pèlerin pour poursuivre son chemin vers son autre rêve : briller sur le circuit QS.

    Le surfeur de Papenoo est actuellement en France où il doit participer à la Lacanau Pro la semaine prochaine. Ariihoe Tefaafana, Éliott Napias et Vehiatua Prunier sont également de la partie.

    Quant aux autres Tahitiens restés au fenua pour le combat de Teahupoo, ils défendront chacun, avec dévotion et efficacité, leur chance de qualification au “main event” de la  Billabong Pro Tahiti (19 au 30 août).

    On pense notamment à Steven Pierson qui aura à cœur de sonner la révolte des Tahitiens en se positionnant en chef de file du “team fenua”. Jamais gagnant et mis en échec, l’an dernier au stade des demi-finales par le Brésilien Bruno Santos,  il aura l’esprit revanchard.

    Et le jeu en vaut la chandelle d’autant qu’il y aura obligatoirement un local chez les pros. Explication : le vainqueur et le meilleur Tahitien des “trials” rejoindront le top 34, et si le vainqueur est un local, le finaliste sera qualifié, qu’il soit local ou étranger.

    Et bien malin qui pourrait poser un nom sur les deux heureux élus, tant ils ont tous prouvé, depuis 2002 -1re édition remportée par Vetea David-, qu’ils étaient, à chaque fois, capables de dompter la mâchoire de Hava’e. Machoîre qui devrait s’ouvrir bien grande tout le week-end, si le vent ne vient pas perturber le plan d’eau tellement sensible au maraa’amu.

    Les Air Tahiti Nui Billabong Teahupo’o Trials 2016 n’ont pas fini de déchaîner les passions…

     

    M.Tr.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete