Habillage fond de site

Surf – Billabong Pro Cascais : Mihimana Braye a trouvé la recette

mercredi 27 septembre 2017

mihimana braye

Mihimana Braye très à son aise, hier, sur les vagues de Praia de Carcavelos. (Photo : Laurent Masurel/WSL)

Mihimana Braye a été énorme d’intensité, hier, sur le spot de Praia de Carcavelos au Portugal où se déroule la Billabong Pro Cascais. Cette épreuve du Qualifying Series cotée 10 000 points bruisse de noms ronflants tels que  Jérémy Florès, Joan Duru, Miguel Pupo, Ezekiel Lau… Pour ne citer qu’eux.

Entre les surfeurs de l’élite, pour la plupart en ballottage défavorable dans le Championship Tour et qui tentent une requalification via le QS, et ceux qui espèrent intégrer le main event la saison prochaine, Mihimana a du boulot à fournir à Cascais. En tout cas, jusqu’à présent, il le fait bien.

Ses deux rounds brillamment négociés dans la seule journée d’hier, Mihimana le doit avant tout à une prise de risque osée mais qui a payé. Ce fut tout simplement un enchaînement vertigineux de moment de génie.

Au round 1 d’abord, le Tahitien, 86e du QS, a montré un surf resplendissant assurant la première place grâce à deux vagues bien travaillées (5,70 et 6,83 points). Ses trois adversaires, le Japonais Reo Inaba (10,40 pts), qualifié également eu égard sa deuxième place, le Français Adrien Toyon (9,97 pts) et l’Américain  Jake Marshall (7,33 pts) n’ont pu que constater sa suprématie.

Ensuite, au round 2, Mihimana a poursuivi son exaltante, enivrante, stressante, palpitante, passionnante quête à la qualification dans le top 34.

Cette fois, ce sont des adversaires un peu plus huppés qui ont tenté de lui barrer le passage : les Australiens Mikey Wright (20e du QS) et Jack Freestone (28e du CT) et le Japonais Hiroto Arai (50e du QS).

Mihimana Braye a mis l’intensité nécessaire pour faire déjouer les pronostics. Jack Freestone (12,37 pts), malmené dans le Championship Tour, comptait pourtant sur cette étape portugaise pour engranger des points via le QS.

C’est finalement un échec cuisant pour Jack qui est éliminé de l’épreuve portugaise, l’Australien végète à la 123e place du QS. Éliminé également, Hiroto (6 pts) décroche la dernière place.

Mihimana Braye (12,40 pts) peut accompagner confiant au round 3 Mickey Wright, qui a largement dominé cette série avec 13,67 points.

“Je me sens super bien. Je sais que mon surf est là. Après toutes les compétitions que j’ai perdues cette année, je pense savoir d’où viens mes erreurs, donc je me sens déterminé sur celle épreuve”, analyse le Tahitien qui va faire un grand festin aujourd’hui au round 3 avec au menu : le Hawaiien Keanu Asing (7e du QS), le Brésilien Thiago Camarao (34e du QS) et l’Australien Kalani Ball (100e du QS).

Mihimana n’étouffe pas l’espoir de goûter à la saveur du Championship Tour en 2018, et sa recette est “de ne pas trop [me] mettre de pression et l’on verra ce que ça va donner…”

 

M.Tr.

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

French bee propose un aller retour PPT - San Francisco à moins de 40 000 F :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete