Habillage fond de site

Surf (Caraïbos Lacanau Pro) – Marion et Eliot jouent les cadors

vendredi 18 août 2017

Marion Philippe

Marion Philippe a déjà passé deux tours (rounds 1 et 2) au Lacanau Pro. (Photo : WSL/Laurent Masurel)

Marion Philippe et Eliot Napias ont joué les cadors, hier, à la Caraïbos Lacanau Pro, épreuve du Qualifiyng Series cotée 1 500 points.

Malgré la présence intimidante des gros bras de l’antichambre du Championship Tour, les deux jeunots ont prouvé qu’ils savaient joliment souffrir dans les médiocres vagues du spot de la Grande Plage.

Audacieuse dans ses initiatives, Marion (155e QS) a affiché une aisance technique révélatrice d’un potentiel en devenir. Face à ses trois rivales -la Japonaise Ren Hashimoto (38e QS), l’Espagnole Lucia Martino et la Sud-Africaine Teal Hogg (91e QS)- du round 2, la Tahitienne a frappé juste. Seule la Japonaise est parvenue à la surclasser pour seulement 1,99 point (13,33 contre 11,34 pts).

Grâce à cette deuxième place acquise de haute lutte, Marion Philippe s’est qualifiée pour le round 3 et devra obligatoirement monter d’un cran aujourd’hui. La Hawaiienne Mahina Maeda (27e QS), la Française Tessa Thyssen (28e QS) et, dans une moindre mesure, la Japonaise Reika Noro (60e QS), ne se priveront pas pour réduire en cendres les espoirs de la Tahitienne d’enflammer le spot métropolitain.

Après une saison 2017 consacrée principalement à sa première année d’études à Bordeaux, Marion Philippe voulait absolument se remettre dans l’esprit compétition, se donner à fond et se faire connaître sur le circuit féminin… Elle est en passe de réussir son pari.

Sa compatriote Vahine Fierro (58e QS) devait affronter hier soir ou ce matin l’Américaine Kaleigh Gilchrist (67e QS), l’Australienne Pacha Luque-Light (122e QS et 16e junior zone Australie) et la Française Juliette Lacome (194e QS et 4e junior zone Europe) au round 2.

Eliot Napias (365e QS) et Heremoana Luciani (189e QS), les deux seuls garçons à avoir surfé hier sur les cinq en lice -Ariihoe Tefaafana au round 3 et Mateia Hiquily et O’Neill Massin au round 4 aujourd’hui, n’ont pas connu la même trajectoire.

Si Eliot a réussi à se qualifier au forceps, il devra toutefois peaufiner son round 3 d’aujourd’hui avec une meilleure sérénité. Il devrait y arriver car ses adversaires sont largement à sa portée avec les Portugais Guilherme Fonseca (217e QS) et Jacome Correia (268e) et le Français Léo Paul Étienne (727e QS et 3e du circuit junior zone Europe).

Heremoana Luciani, auteur pourtant de la meilleure vague de la série (5,50 pts), a dû se contenter d’un total de 8,90 points et de la troisième place.

“J’ai bien démarré la série en obtenant la meilleure note puis j’ai géré tout le long. Ayant la priorité, j’ai fait le choix d’attendre une bonne vague qui n’est jamais arrivée.”

Le Tahitien, moniteur de surf à Lacanau, est frustré de devoir quitter la compétition si tôt et compte revenir au fenua le 21 septembre pour se ressourcer un peu et surtout bien se préparer en prévision des compétitions hawaiiennes en fin d’année.

Classé 189e, son objectif est de se propulser dans le top 100 à la fin de l’année “pour attaquer 2018 plus sereinement. Mais aussi trouver des sponsors, puisque s’est vraiment difficile de voyager, se loger, se nourrir, payer ses compétitions…” Tant qu’il y a de l’espoir.

 

M.Tr.

 

 

1
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete