Surf – Championnats du monde ISA (U16-U18) : De l’ombre à la lumière

    mercredi 14 octobre 2015

    Il leur aurait fallu un poil plus de réussite, hier sur le spot d’Oceanside en Californie où se déroulent les Championnats du monde amateurs ISA cadets/juniors, car maintenant, les garçons vont devoir cravacher pour encore y croire. Les Tahitiens Maxime Leleu, Eliott Napias et Mauiki Raioha en U18 et Warren Peckett et Manarii Varuamana en U16 ont rejoint en repêchages, hier, Poenaiki Raioha (U18) et Ulysse Cuitot (U16) qui s’y trouvaient déjà depuis lundi. Gonflés à bloc dès leur arrivée sur le sol californien, les ambitions des Tahitiens ont pris tout d’un coup du plomb dans l’aile !
    Maxime, Eliott, Mauiki, Warren, Manarii, Poeaniki et Ulysse sont donc condamnés à se livrer corps et âmes dans “LA” bataille exténuante des repêchages qui proposent plus du double de séries que le tableau principal pour accéder à une “lointaine” finale. Mais c’est encore possible ! D’autant qu’ils ne sont pas du genre à rechigner à effectuer la basse besogne.

    Les repêchages pour les garçons

    Eliot Napias, qui malgré sa belle performance du premier round, lundi, où il a résisté vaillamment au retour de l’Australien Jackson Gilles, a succombé sous la hargne de ses adversaires au deuxième round, hier. Il n’y a pas eu l’emballement final qui aurait peut-être permis à Eliott d’améliorer sa médiocre note de 5,07 points et sa dernière place.
    Maxime Leleu, lui, a bien tout tenté pour ne pas sombrer lors du premier round, mais face à l’intouchable américain Jake Marshall (1er avec 15,5 pts), vainqueur du King of the Groms 2013, le Tahitien s’est vite rabattu sur la seconde place qualificative… L’Equatorien Alex Suarez a finalement eu le dernier mot (6,70 contre 5,57 pts).
    Mauiki Raioha, le dernier Tahitien à livrer bataille, hier en U18, n’a pas réédité sa performance du premier round, lundi. Face à aux redoutables Hawaiien, Noa Mizuno (11,43 pts) et Portugais, Luis Perloiro (11,23 pts), Mauiki (8,10) n’a pas eu le répondant suffisant pour rester dans le tableau principal.
    Et que dire de la volonté de bien faire de Warren Peckett en U16 qui fut sans conteste louable, certes, mais le Tahitien n’a jamais su se mettre dans de bonnes dispositions pour s’exprimer. Il ira voir également du côté des repêchages. Ses 3,57 points récoltés, hier, n’inspirent pas du tout confiance pour la suite des événements. Scénario complètement différent pour Manarii Varuamana mais même issue… les repêchages.
    En effet, le Tahitien a été très bon avec ses 8,33 points dans son escarcelle mais malheureusement le Mexicain Luis Rey Hernandez (10,93 pts) et le Péruvien Jhonny Guerrero (9,27 pts) ont été “légèrement” meilleurs.
    L’issue sera-t-elle identique pour Sacha Levy-Agami (U16) ? Seul Tahitien à ne pas avoir encore basculer du côté obscur, il tentera, aujourd’hui lors de son deuxième round, de ramener un peu d’équilibre dans une sélection masculine quelque peu tourmentée. Que la Force soit avec toi Sacha !

    Les filles plus fortes que les garçons

    Les filles ne sont pas privées de cette force, du moins jusqu’à présent. Sans être transcendantes, elles ont fait le boulot avec le talent qu’elles n’ont plus à démontrer. Karelle Poppke et Marion Phillippe, bien que dominées par les Françaises lors de leur premier round des U18, leur ont tout de même tenu la dragée haute. Audacieuse dans ses initiatives, Karelle avait fort à faire face à la tricolore Kim Veteau, la Chilienne Ignacia Soto (3,83 pts) étant trop limitée techniquement pour se mêler à la bagarre malgré une volonté sans faille. Kim, 39e du circuit des Qualyfying Series cette saison, a arraché la première place au terme d’une série de haut niveau face à Karelle (11,86 contre 8,77). À Oceanside, Kim Veteau vise la victoire… Karelle Poppke aussi.
    Marion Philippe a également proposé un surf prometteur pour la suite même si son score final ne le laisse moins paraître (7,77 pts).
    Son adversaire, Tessa Thyssen, n’est pas 22e du circuit QS pour rien. La Française a remporté aisément sa série avec 11,36 points. La Chilienne Adela Recordon (6,24 pts) a collé aux basques de la Marion jusqu’au bout. Mais la Tahitienne n’a pas tremblé. Particulièrement affûtée fut la prestation de Vahine Fierro, seule Tahitienne présente dans la catégorie cadets. Bien que dominée par la Hawaiienne Brisa Hennessey (12,73 contre 7,24) au premier round, sa qualification pour le round suivant constitue un argument de poids pour la suite de la compétition.
    Les filles l’ont bien compris. Tout se jouera sur une dynamique et une force collectives. Les garçons sont prévenus.
    M.Tr.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete