SURF – Championnats du monde ISA (U16-U18) : Vetea David et Tamaroa Mc Comb attendent toujours leur successeur

    mardi 13 octobre 2015

    C’était en 1986, le Tahitien Vetea David remportait à Newquay, en Angleterre, les Championnats du monde amateur en catégorie juniors face à un certain… Kelly Slater. Sensationnel !
    Vingt-deux ans plus tard, Tamaroa Mc Comb devenait le second Tahitien champion du monde amateur en s’imposant face au Brésilien Peterson Crisanto en finale cadets. Grandiose !
    À quels superlatifs pourront prétendre, cette fois, les onze “jeunots” qui participent à la 36e édition juniors des Championnats du monde amateurs ISA qui regroupe 36 nations et la bagatelle de
    322 surfeurs en Californie, plus précisément à Oceanside. L’occasion est belle pour la jouer comme “Poto” et “Tama”.

    Débutée hier avec les U18 garçon, elle a déjà fait une première victime dans les rangs tahitiens. La témérité de Poenaiki Raioha a très vite été tempérée par l’activité encore plus tranchante de ses adversaires américain et équatorien. Conséquence immédiate de cette contre-performance, le vice-champion du monde de paddle ISA devra se coltiner des séries marathons via les repêchages avec plus du double de séries que le tableau principal pour accéder à la finale. Tout simplement harassant! Mauki Raioha, Eliot Napias se sont, quant à eux, épargnés la douloureuse -pour le moment- en se qualifiant au deuxième round. Maxime Leleu doit, quant à lui, surfer son round 1 aujourd’hui. En U16, Ulysse Cuitot a connu la même galère que Poenaiki et passera donc également par la case des repêchages. Manarii Varuamana, Sacha Levy-Agami n’ont pas été inhibés par l’enjeu et ont empôché leur ticket pour le deuxième round. Warren Peckett compte bien en faire de même aujourd’hui.
    En ce qui concerne les filles, elles ne se sont pas encore mises à l’eau mais devraient logiquement le faire aujourd’hui. Seule représentante en U16, c’est une Vahine Fierro, plus puissante, plus fougueuse et surtout plus coriace, que l’on devrait retrouver sur le spot de Oceanside. Sa neuvième place actuelle au classement du tour junior professionnel est là pour le rappeler à ses adversaires. Avec en plus en U18, Karelle Poppke, sacrée championne du monde de kneeboard le mois dernier en Australie, et Marion Phillippe, c’est un véritable cocktail détonnant et d’efficacité qu’il va falloir canaliser.
    En avant, jeunesse !

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete