Surf – Faut que ça glisse pour les Tahitiens

    lundi 29 août 2016

    Surf

    Mihimana Braye a bien l’intention d’empoigner avec culot et autorité les vagues espagnoles
    de Galice.
    (Photo : WSL)


    Pantin Classic Galicia Pro

     

    Pour les avides de victoires, il faudra être au taquet, à partir de mardi, à la Pantin Classic Galicia Pro. En effet, l’épreuve espagnole du Qualyfying Series, classée 6 000, est l’une des destinations du circuit mondial qui peut vous entrouvrir les portes d’une accession au Championship Tour la saison prochaine.

    La seule condition, bien sûr, est de maîtriser les petites et capricieuses vagues de Pantin, et ça, ce n’est pas gagné. Quoi qu’il en soit, les trois Tahitiens en lice sont bien conscients de l’enjeu et comptent sur leur orgueil de champions en herbe, saupoudré d’un grain de folie, pour faire aussi bien que Steven Pierson en 2013.

    On se souvient encore de ce moment mémorable vécu par le Tahitien qui s’offrait une victoire, tout en puissance, face à Billy Stairmand (NZ), Carlos Muñoz (Cri) et Jose Ferreira (Por).

    Trois ans plus tard, c’est Mihimana Braye, O’Neil Massin et Taumata Puhetini qui auront la lourde tâche de faire l’exploit dans un circuit QS toujours aussi implacable.  Mateia Hiquily, quant à lui, a décidé de faire l’impasse en Galice et aux Açores, mais  fera son retour  pour la Cascais Billabong Pro (QS 10 000), le 24 septembre.

    Sans tour de repêchages, de nombreuses séries à enchaîner, des adversaires affamés de CT, la tâche s’annonce donc ardue pour les trois téméraires qui devront puiser une confiance inébranlable.
    Car la confiance s’est légèrement étiolée lors de leur dernière sortie. Mihimana Braye a mal négocié son escapade à Huntington Beach en Californie en se faisant sortir dès le round 3 de la Vans US Open of Surfing (QS 10 000).

    Le Tahitien s’en tire bien avec une seule place de perdue au classement QS ; il arrive en Galice à la 36e place.
    “Si près et pourtant si loin”. Cette citation est d’autant plus vraie ici qu’avec une défaite prématurée, c’est la fessée, mais si la perf’ est au rendez-vous… c’est l’extase assurée avec le “main event”, tout à coup, à portéede main.

     

    Si grisant et à la fois terrifiant !

    Explication : les dix premiers à la fin de la saison (hors surfeurs requalifiés par le biais du CT, c’est-à-dire les 22 premiers du classement définitif) seront promus dans le Top 34 en 2017.
    Pour O’Neil Massin (161e) et Taumata Puhetini (178e), on n’en est pas encore là, mais une victoire en entraînant une autre…

    Sachant que les deux Tahitiens sortent chacun d’une défaite -round 3 à Anglet pour O’Neil et round 2 à Lacanau pour Taumata-, il leur faudra aller chercher la motivation nécessaire pour se refaire une santé. Non pas dans les sources thermales de la Galice, mais bel et bien sur le spot de Pantin. Olé !

    M.Tr.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete