Surf – Jérémy Florès perd sa couronne

    mardi 23 août 2016

    Florès

    Jérémy Florès ne réalisera pas de doublé à Teahupoo. Le Réunionnais s’est fait sortir au round 3 par l’Australien Julian Wilson. (Photo : WSL/Kelly Cestari)


    Billabong Pro Tahiti (rounds 3 et 4)

     

    C’est pourtant gorgé de confiance que Jérémy Florès s’est présenté, hier au round 3, sur son épreuve fétiche de Havae à Teahupoo, qui lui avait offerte le deuxième titre de sa carrière.

    Mais la dernière minute de son face à face avec l’Australien Julian Wilson lui a été fatale.

    Tout avait pourtant bien commencé pour le Réunionnais qui s’était qualifié directement au round 3 de la Billabong Pro Tahiti après avoir avoir surclassé ce même Australien et l’Américain Kolohe Andino au round 1.

    Il retrouvait donc le menaçant Julian, neuvième mondial, qui sortait d’une épreuve sud-africaine de très bonne facture avec une troisième place à la clé.

    Lui, par contre, n’avait fait que 25e et patauge dans les bas-fonds du classement à la 31e place. Hier, la menace Julian Wilson n’était pas incontrôlable à condition de s’adapter rapidement et ne pas le mettre en confiance.

    Ce que fit Jérémy qui s’offrait les commandes de la série avec un solide et prometteur 14,77 points (7,27 et 7,50). L’Australien, à part 6,83 points décrochés en début de série, ne proposait rien de bon. Il faut dire que les périodes de vagues paraissaient une éternité.

    Preuve en est : les 20 minutes écoulées entre la première et la deuxième vague de Jérémy. Pire encore, l’attente entre celles de Julian, avec 30 minutes chrono… Fallait pas s’assoupir !

    Et Julian l’avait bien compris et écarquillait les yeux à moins d’une minute de la sirène, comme s’il ne parvenait pas à croire ce qu’il voyait : une vague survitaminée qu’il n’hésitait pas à chevaucher pour s’engouffrer dans un bon gros tube noté 9,20 points.

    Jérémy Florès n’avait que les yeux pour pleurer, il sortait de la compétition avec 14,77 contre 16,03 points pour l’Australien.

    La déception était d’autant plus forte pour le champion en titre à Teahupoo qu’il devait se séparer de sa couronne. Jérémy Florès a des envies récurrentes de victoires, mais quand ça bloque, ça bloque !

     

    Saison compliquée pour Florès

     

    En effet, la saison du Réunionnais n’est vraiment pas simple et pourrait tout aussi bien sombrer dans la sinistrose à la lecture de ses résultats faméliques.

    Quatre places de treizième (Gold Coast, Margaret River, Fidji et Teahupoo) et trois de 25e (Bells Beach, Rio et J-Bay) pour un classement plus que périlleux ; le Réunionnais est 31e.

    Mais grâce à un savant alliage de volonté et d’abnégation puisé au plus profond de ses tripes, il semble garder un semblant de contrôle sur son avenir dans le Championship Tour -seules les surfeurs qui terminent dans le top 22 du CT sont requalifiés pour l’année suivante.

    Si l’allumage ne s’est pas fait à Teahupoo, l’étape de Trestles en Californie (du 7 au 18 septembre) devra être la bonne !

     

    Matt Wilkinson pourrait perdre sa place de n°1 mondial

     

    Pour le reste du round 3, notons d’abord l’élimination de Matt Wilkinson, l’actuel n°1 du classement mondial, qui a été victime de Bruno Santos. L’Australien a rendu un score médiocre de 6,83 pts pour 12,33 pts au Brésilien.

    Sa place de leader du classement mondial était en danger en fonction des performances à venir de John John Florence et Gabriel Medina, respectivement deuxième et troisième du classement mondial et qui ont, eux, passé le round 3. Keanu Asing, le tombeur de Michel Bourez au round précédent, a confirmé au round 3 en se qualifiant contre Italo Ferreira, l’un des meilleurs Brésiliens du circuit.

    Le Hawaiien a scoré à 14,07 pts pour 12,43 pts à Ferreira. Les années n’ont décidément pas de prise sur Kelly Slater, la star américaine réalisant le meilleur score (17,50 pts) du round 3 pour sortir Nat Young. Et Kelly Slater a été encore plus impressionnant au round suivant en surfant une vague notée 10.

    Cela n’a toutefois pas suffi pour qu’il rejoigne directement les quarts de finale, battu dans sa série par Bruno Santos. Le mano à mano entre le Brésilien et l’Américain a été de très haut niveau, Santos totalisant 18,30 pts pour 18,17 pts à Slater. Adrian Buchan n’a pu que jouer ponctuellement un rôle de faire-valoir dans la série 2.

    Auparavant, Kolohe Andino avait obtenu sa qualification pour les quarts de finale dans la série 1 en devançant Jordy Smith et Keanu Asing.

    Dans la série 3, John John Florence avait une belle occasion de passer devant Matt Wilkinson au classement mondial mais il lui fallait pour cela remporter la série. Malheureusement pour lui, le Hawaiien est complètement passé au travers.

    Il n’a pris que la troisième place avec un total (2,96 pts) indigne de son talent. C’est Josh Kerr qui a gagné son billet pour les quarts de finale avec un score total de 11,00 pts, Jadson André terminant deuxième avec 10,06 pts.

    John John Florence devra absolument passer le round 5 aujourd’hui pour avoir l’assurance d’être devant Matt Wilkinson au classement mondial après l’étape de Teahupoo.

    Suite et fin de la compétition aujourd’hui.

     

    M.Tr., Patrice Bastian et Anne-Charlotte Bouleau

     

    Retrouvez dans notre édition du jour :

    • plus de photos
    • les interviews exclusives de Kelly Slater et Bruno Santos
    • Tous les résultats des Rounds 3 et 4

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete