Habillage fond de site

Surf – Kauli Vaast en repêchage, Vahine Fierro en attente aux championnats du monde junior

jeudi 4 janvier 2018

Kauli Vaast s'était incliné face à Eliot Napias l'an dernier en finale de la Taps junior à Punaauia. (© archives LDT)

Kauli Vaast s’était incliné face à Eliot Napias l’an dernier en finale de la Taps junior à Punaauia. (© archives LDT)


Kauli Vaast et Vahine Fierro participent aux Championnats du monde junior qui ont démarré hier en Australie. Agé de 15 ans et champion d’Europe junior en titre, l’espoir du surf tahitien a connu quelques difficultés dans le premier tour. Il termine troisième de sa série et se retrouve en repêchage, tandis que Vahine Fierro attend le démarrage des séries féminines.

Sacré champion d’Europe junior de la World Surf League (WSL), le 23 juillet dernier à l’issue de la Junior Pro Sopela au Pays basque espagnol où il avait terminé à la deuxième place, Kauli Vaast a démarré hier une nouvelle compétition. Et pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit de la Men’s Junior Tour Kiama, 36e et dernière étape du Tour mondial junior de la WSL qui se déroule du 4 au 12 janvier en Australie. Les 30 meilleurs surfeurs espoirs de chaque région sont présents à ces Mondiaux Juniors sur le spot de Kiama en Nouvelle-Galles du sud en Australie, et le Tahitien qui coure sous les couleurs de la France a démarré hier dans la 6e série du Round 1. Hélas il a connu quelques difficultés à obtenir des notes élevés, terminant troisième et dernier de sa série.

Dès le démarrage quelques minutes après qu’ait retentit le coup de sirène, l’Australien Lucas Wrice score en premier et récolte un beau 6,50 points. Cody Young le suit mais n’obtient que 0,50 points, tandis que Kauli Vaast ouvre son compteur avec 4,33 points, prenant ainsi la deuxième place. Temporairement seulement puisque Cody Young surfe une deuxième vague qui lui rapporte 4,77 points: il passe devant. Kauli Vaast redevient troisième, tandis que Lucas Wrice conforte sa place de premier avec sa seconde vague. Mais le Tahitien se bat et prend à son tour une deuxième vague: notée 2,50, elle lui permet de revenir second, à seulement 1,17 points du premier. Mais l’Australien fait mouche sur sa troisième vague (5,33) et creuse un peu plus l’écart qui passe alors à 5 points.

Combo et dernier de sa série

Kauli Vaast ne se laisse pas impressionner et améliore sa note générale avec sa troisième vague qui lui rapporte 4,63 points. L’écart avec le premier, Lucas Wrice, n’est alors que de 2,87 points. Mais coup de théâtre, le Hawaiien Cody Young fait merveille sur sa troisième vague (7,27 pts), puis sur la suivante (7,57) : il passe devant ses deux adversaires.

Kauli Vaast en fait les frais et repasse dernier de la série, échouant même sur sa quatrième vague qui ne lui rapporte que 1,50 points. Le Tahitien continue de se battre mais n’améliore pas son total général avec une cinquième vague à 3,20 points. Il devient même combo et doit récolter 14,84 points s’il souhaite revenir en tête de la série. Exploit qu’il ne réussira pas à réaliser. Pendant ce temps, Cody Young conforte sa première place avec un 7,40 sur sa cinquième vague: le combo de Kauly Vaast passe alors à 14,97.

Les ultimes scores de la séries ne viendront pas modifier le classement, malgré la hargne du jeune Tahitien qui surfera jusqu’à dix vagues au total, sans réussir à sortir de sa position ni de combo, ni de dernier.

Après cette première déconvenue, tout n’est pas perdu pour Kauli Vaast qui aura l’opportunité de revenir dans la course en passant par le round des repêchages. « Il était revenu de Hawaii le 23 décembre après un mois d’entraînement avec l’équipe pro de Quicksilver, mais sans compétition, puis il a passé cinq jours en famille avant de repartir avec son père et Vahine Fierro vers l’Australie » commente Nathalie Thupalua, la mère du meilleur espoir local de surf actuel.

La surfeuse de Huahine pourrait quant à elle démarrer la compétition dès aujourd’hui en fonction de la décision des organisateurs: elle sera opposée dans le round 1 à une Américaine et une athlète d’Afrique du sud. Leur retour à tous les deux est prévu pour le dimanche 14 janvier, avec souhaitons le des médailles dans les bagages.

Jean-Marc Monnier

Le jeune tahitien de 15 ans a remporté l'an dernier le titre de champion d’Europe junior de la World Surf League. (© Laurent Masurel/WSL)

Le jeune tahitien de 15 ans a remporté l’an dernier le titre de champion d’Europe junior de la World Surf League. (© Laurent Masurel/WSL)

Rendez-vous
Localement, le prochain rendez-vous de surf pourrait avoir lieu dès ce week-end à la baie de Papenoo, en l’occurrence le festival Hui Maohi, si les conditions météorologiques le permettent. Puis le week-end du samedi 20 et dimanche 21janvier aura lieu le Teiharuru body board contest, comptétion open organisée par le Tahiti iti surf club sur la plage de Afaahiti après Pueu, à Taiarapu est (presqu’île, côté Tautira).

Désiré Teivao
0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete