Surf – La “re”qualification se jouera à Hawaii pour Bourez

    samedi 31 octobre 2015

    Ce n’est pas encore la terre promise pour Michel Bourez, loin de là même, mais bon, on va dire que c’est mieux que rien, parce que, finalement, c’est vrai. La place gagnée -il est 22e- au classement général du Championship Tour (CT) par le Tahitien -seuls les 22 premiers sont requalifiés pour le “main event”-, après son élimination au cinquième round de la Moche Rip Curl Pro au Portugal, hier (dans la nuit de jeudi à vendredi pour Tahiti), doit être prise comme une satisfaction, bien maigre certes, surtout si l’on tient compte des conditions dans lesquelles “Spartan” s’est incliné.
    En effet, le cinquième round de l’étape portugaise a été disputé avec un vent “trop” violent pour espérer offrir du bon surf. Le spot de repli de Molhe Leste aura finalement choisi le camp de son “chouchou”, celui du champion du monde juniors, le Portugais Vasco Ribeiro. Après avoir vu Michel et Vasco patauger la quasi-totalité de la série au milieu d’un spot plus que brouillon, tout s’est finalement décanté dans les sept dernières minutes.
    Les deux vagues bien exploitées (4,67 et 5,10 points) ont permis à Michel de se positionner aux commandes… Et ça sentait bon la qualification pour le Tahitien car, de son côté, la “wild card” portugaise n’avait, à part un 3,93 points, rien de bien consistant à se mettre sous la dent. Mais, à exactement 3’ 30” de la sirène, “La” bombe est arrivée et tout s’est soudain écroulé pour Michel Bourez. Sur la priorité du Tahitien, mal placé -mais comment aurait-il pu la prévoir ?-, Vasco Ribeiro s’est élancé dans “LE” tube, pas bien longtemps, mais suffisamment pour mettre Spartan K.-O. Score final : 10,43 contre 9,77.
    Dans son élan, Vasco a ensuite plié son quart de finale en à peine dix minutes (13,34 contre 8,17 points) face au Français Jérémy Florès, jamais dans le bon rythme.
    Vasco Ribeiro ne connaîtra pas la jouissance d’une finale, pourtant méritée au vu de sa prestation d’ensemble, sur le CT, le Brésilien Italo Ferreira mettant un terme à sa fougue (13,37 contre 9,10 pts).
    La finale a dansé la samba à Peniche. Pas étonnant, les Auriverdes sont friands de vagues aériennes, et elles l’ont été à souhait. Opposé à Italo Ferreira, qui a sorti Gabriel Medina en quart, Filipe Toledo s’est offert un troisième sacre cette saison, après Gold Coast et Rio. Filipe, auteur d’un parcours jusque-là assez tranquille, avec à son tableau de chasse Joel Parkinson (Aus) en quart et Brett Simpson (USA) en demie, a dû s’employer dans une finale majuscule.
    Scorant un dix d’entrée, Filipe s’est vu malmener par Italo qui a répliqué avec deux vagues à 7,20 et 9,93 points. Mais Filipe a achevé son compatriote, à cinq minutes de la sirène, en scorant un solide 7,83… La messe était dite. Filipe Toledo se retrouve deuxième au général à seulement 200 points de Mick Fanning.
    Le titre, on le sait depuis la défaite de l’Australien au troisième round la semaine dernière, se jouera à Pipeline (Hawaii) du 8 au 20 décembre. Mick Fanning (1er), Filipe Toledo (2e), Adriano de Souza (3e), Gabriel Medina (4e), Owen Wright (5e), Italo Ferreira et Julian Wilson (6es) peuvent encore être sacrés. Pour les autres…

    M.Tr.

    Résultats

    • Finale
    – Filipe Toledo (Bré) 17,83 bat Italo Ferreira (Bré) 17,13

    • Demi-finales
    – Série 1 : Filipe Toledo (Bré) 14,60 bat Brett Simpson (USA) 12,94
    – Série 2 : Italo Ferreira (Bré) 13,37 bat Vasco Ribeiro (PRT) 9,10

    • Quarts de finale
    – Série 1 : Filipe Toledo (Bré) 10,37 bat Joel Parkinson (Aus) 8,67
    – Série 2 : Brett Simpson (USA) 10,54 bat Frederico Morais (PRT) 10,46
    – Série 3 : Vasco Ribeiro (PRT) 13,34 bat Jérémy Florès (Fra) 8,17
    – Série 4 : Italo Ferreira (Bré) 18,27 bat Gabriel Medina (Bré) 6,83

    • 5e tour (repêchage, à élimination directe)
    – Série 1 : Joel Parkinson (Aus) 12,84 bat Kolohe Andino (USA) 10,67
    – Série 2 : Brett Simpson (USA) 9,77 bat Nat Young (USA) 6,33
    – Série 3 : Vasco Ribeiro (PRT) 10,43 bat Michel Bourez 9,77
    – Série 4 : Gabriel Medina (Bré) 9,26 bat Keanu Asing (Haw) 5,30

    Classements

    1. Mick Fanning (Aus)     49 900 pts
    2. Filipe Toledo (Bre)     49 700
    3. Adriano De Souza (Bre)     49 450
    4. Gabriel Medina (Bre)     45 350
    5. Owen Wright (Aus)     43 600
    6. Italo Ferreira (Bre)     41 600
    7. Julian Wilson (Aus)     41 450
    8. Jérémy Florès (Fra)     37 700
    9. Kelly Slater (USA)     34 150
    10. Nat Young (USA)     33 200
    11. Bede Durbidge (Aus)     30 450
    12. Josh Kerr (Aus)     29 650
    13. Joel Parkinson (Aus)     27 100
    14. Wiggolly Dantas (Bre)     26 850
    15. J.J. Florence (Haw)     25 200
    16. Taj Burrow (Aus)     24 450
    17. Matt Wilkinson (Aus)     23 750
    18. Kai Otton (Aus)     23 600
    19. Adrian Buchan (Aus)     21 450
    20. Jadson Andre (Bre)     19 950
    21. Keanu Asing (Haw)     18 750
    22. Michel Bourez     18 700
    23. Kolohe Andino (USA)     17 750
    24. Sebastian Zietz (Haw)     15 500
    25. Miguel Pupo (Bre)     15 250
    26. Adam Melling (Aus)     14 250
    26. Brett Simpson (USA)     14 250
    26. C.J. Hobgood (USA)     14 250
    29. Jordy Smith (AFS)     13 950
    30. Ricardo Christie (NZL)     11 700
    31. Freddy Patacchia Jr. (Haw)     11 500
    32. Matt Banting (Aus)     10 500
    32. Glenn Hall (Irl)     10 500
    34. Alejo Muniz (Bre)     8 450
    35. Dusty Payne (Haw)     8 250

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete