Habillage fond de site

Surf (Oi Rio pro) – Michel Bourez l’a déjà fait une fois

mercredi 19 juin 2019

Michel Bourez veut conclure la saison dans le top 3. Eh bien ! il devra réaliser un gros coup à Barra da Tijuca au Brésil, à partir d’aujourd’hui au round 1, face à ses deux compatriotes Jérémy Florès (11e) et Joan Duru (25e). (Photo : WSL/Ed Sloane)

Michel Bourez veut conclure la saison dans le top 3. Eh bien ! il devra réaliser un gros coup à Barra da Tijuca au Brésil, à partir d’aujourd’hui au round 1, face à ses deux compatriotes Jérémy Florès (11e) et Joan Duru (25e). (Photo : WSL/Ed Sloane)

Michel Bourez participe à partir d’aujourd’hui au Oi Rio Pro, cinquième étape du Championship Tour, au Brésil. Souvenons-nous ! Le lundi 12 mai 2014, le Tahitien remportait le Billabong Rio Pro sur le spot brésilien de Barra da Tijuca et s’offrait dans le même temps la deuxième victoire de sa carrière après le Drug Aware Margaret River Pro disputé un mois plus tôt en Australie.

Cette année-là, il nous avait tellement enchanté et tellement fait frissonner qu’il était bon et logique de se remémorer ce fait d’arme. D’autant que c’est sur ce même spot que, trois ans auparavant, il subissait un violent choc au niveau du cou… Le banc de sable ne l’avait pas épargné.

Cette semaine par contre, la compétition brésilienne se dispute à Saquarema, sur la plage d’Itaúna, où déroule une gauche massive et puissante… Que du bon pour Spartan. Malgré tout, il n’a franchement plus été convaincant depuis cette sublime prestation de 2014 : blessé en 2015, 9e en 2016 et 25e en 2017 et 2018.

Mais le Tahitien l’a annoncé haut et fort, il veut réaliser une année, sa onzième sans discontinu dans le Top 34, tout en puissance. “Je veux franchir un nouveau palier, je vais être encore plus à fond, a averti le Tahitien. J’ai fait top 10 et même top 5. Maintenant, l’idée c’est d’avancer et arriver plus haut. Et plus haut, c’est le top 3. Quand tu y es, ça veut dire que tu es apte à être champion du monde”. C’est en tout cas ce qu’il déclarait dans une interview d’avant-saison sur le site de L’Équipe adrénaline.

Mais après quatre étapes du CT, Spartan est coincé à une médiocre quatorzième place avec 11 290 points à 16 125 points du numéro un mondial John John Florence (Haw), à 10 335 points de son dauphin Kolohe Andino (USA) et à 9 530 points du troisième Italo Ferreira (Bre).

Tout comme Vahine Fierro, deuxième mondial provisoire du Qualifying Series et qui lorgne sur le Top 16 féminin la saison prochaine, le défi reste conséquent pour Michel qui avait également annoncé, toujours sur L’Équipe adrenaline : “C’est un bon moment pour taper fort. Mettre un bon coup dans la fourmilière pour réveiller tout le monde et dire “What’s up, je suis là”. Résistera-t-il aux piqûres de Jérémy Florès (11e) et Joan Duru (25e), ses adversaires au round 1 aujourd’hui.

 

M.Tr.

 

programme oi classement CT

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pensez-vous que la visite de la ministre de la Justice au fenua pourrait régler le problème foncier ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete