Habillage fond de site

Surf – O’Neill et Steven donnent la leçon

jeudi 9 mars 2017

Éliminé au round 2, David Dandois (photo) n’a pas eu l’occasion de se faire remarquer à l’image de O’Neill Massin ou Steven Pierson qui ont donné une leçon de surf très tubulaire à leurs adversaires à domicile. (Photo : WSL/Lauren Rolland)

Éliminé au round 2, David Dandois (photo) n’a pas eu l’occasion de se faire remarquer à l’image de O’Neill Massin ou Steven Pierson qui ont donné une leçon de surf très tubulaire à leurs adversaires à domicile. (Photo : WSL/Lauren Rolland)

Ils nous manquaient déjà. Après une journée de mardi déclarée “off” pour manque de vagues, les surfeurs de la Air Tahiti Rangiroa Pro, épreuve du Qualifying Series 1 000, ont repris les hostilités hier avec la suite du round 2 et une partie du round 3.

Alors que O’Neill Massin et Steven Pierson faisaient le job lundi en se qualifiant brillamment pour le round 3, Eliot Napias, David Dandois, Mauiki Raioha et Lorenzo Avvenenti prenaient la marée de plein fouet.

Et hier encore, sur les quinze Tahitiens restant en lice au round 2, sept seulement ont glané leur sésame pour la suite de la QS paumotu. Tereva David, Ariihoe Tefaafana, Heifara Tahutini Jr, Turo Ariitu, Jocelyn Poulou, Taumata Puhetini et Heremoana Luciani sortaient indemnes de ce tunnel de frustration et rejoignaient O’Neill et Steven au round 3.

Et les deux garnements ont encore envoyé du lourd ! Poussés par la quête absolue et maladive de la victoire finale, O’Neill Massin et Steven Pierson ont ébloui de leur classe la magnifique droite de Avatoru.

Ils ont décroché des scores de folie dans leurs séries respectives : 16,85 points (9,60-7,25) pour O’Neill et 17,25 (9-8,25) pour Steven, mettant une grosse claque à leurs adversaires du jour.

Tereva David et Ariihoe Tefaafana l’ont eux reçue en pleine face. Tout d’abord, Tereva n’a pu faire fructifier sa modeste note de 5,25 points. C’était bien trop insuffisant pour espérer passer au round 4. le Tahitien terminait donc bon dernier.

Dans la série suivante, Ariihoe s’est fait griller la politesse à quelques minutes de la sirène par son adversaire pour la deuxième place et s’est donc fait éjecter de la compétition.

La journée a failli se conclure sur une bonne note avec les qualifications de Jocelyn Poulou et Turo Ariitu. Il faut dire que, dans cette série, ils étaient trois locaux en lice. C’est finalement Heifara Tahutini Jr qui faisait partie des dommages collatéraux.  Mais lors de l’ultime série du jour, Taumata Puhetini faisait les frais du Hawaiien Finn McGill et de l’Américain Jake Marshall. La crise a encore frappé.

Les hostilités se poursuivent aujourd’hui avec la fin du round 3. 

 

M.Tr.

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Faut-il le retour d'une maternité à Taravao ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete