Habillage fond de site

Surf – Programme chargé aujourd’hui à Teahupo’o

mardi 8 août 2017

trial

Le verdict est tombé hier matin, aux alentours de 6h30, alors que les athlètes des premières séries étaient réunis à la marina de Teahupo’o. (© Anne-Charlotte Bouleau)

Les organisateurs des épreuves qualificatives en amont de la Billabong Pro Tahiti avaient prévenu : ce sera soit lundi, soit mardi. Le verdict est tombé hier matin, aux alentours de 6 h 30, alors que les athlètes des premières séries étaient réunis à la marina de Teahupo’o.

“Le chef des juges et le directeur de compétition étaient sur le site depuis 6 heures. Il y avait quelques bonnes vagues, mais le plan d’eau commençait à s’agiter. Ils ont comparé plusieurs sites météo, qui montraient que le vent ne serait pas favorable et qu’il allait tourner sans être trop fort [aujourd’hui]”, a précisé hier Pascal Luciani, co-organisateur de l’événement. La compétition n’ayant finalement pas été lancée hier, ce sera donc aujourd’hui, à coup sûr, avec une convocation fixée à 6h30. “Les conditions seront meilleures, avec plus de vagues. C’est toujours un choix difficile à faire, mais c’est la patience qui prime”, assure Pascal Luciani.

 

16 pré-trialistes pour huit places

 

Surfeurs locaux et étrangers ont donc pu profiter d’une journée d’entrainement supplémentaire, l’occasion de faire un peu redescendre la pression. Aujourd’hui, quelles que soient les conditions, la compétition aura lieu. 

Le premier tour qui se tient ce matin à 7 h est celui des pré-trials, appelés “Titiara’a Fa’ahe’e i Teahupo’o”. Afin de donner sa chance à tous les surfeurs tahitiens qui en rêvent, la Fédération ouvre à tout le monde ce tour inaugural. Ils sont seize inscrits ce matin, répartis en quatre séries de quatre surfeurs.

Dans chacune des séries, les deux premiers, soit huit au total, seront qualifiés pour les trials. La série numéro deux des pré-trials sera particulièrement scrutée : on y verra un affrontement entre Kévin Bourez, réputé fort sur les grosses vagues comme à Teahupo’o, et le jeune Kauli Vaast, récent champion d’Europe junior de la WSL.

 

19 Tahitiens et 13 étrangers en trials

 

Aussitôt les pré-trials terminés, commenceront les Air Tahiti Nui Billabong Trials. Un premier tour à 32 surfeurs, puis un deuxième à seize avant d’atteindre les quarts de finale.

Au total, sur les 32 surfeurs qui participeront au premier tour des trials, on comptera 19 Tahitiens et 13 étrangers. Parmi les favoris : le tenant du titre Bruno Santos, le triple vainqueur de l’épreuve Taumata Puhetini ou encore le meilleur Tahitien de 2016 Hira Teriinatoofa. La règle étant la suivante : les deux finalistes des trials obtiennent les deux dernières invitations pour la Billabong Pro Tahiti.

Sauf si aucun Tahitien n’atteint la finale : dans ce cas, le vainqueur de la finale et le Tahitien le mieux classé des trials rejoignent le main event. 

 

B.B. et A.-C. B.

 

trial surf

37
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete