Surf – “Mon rêve serait vraiment d’être la première Tahitienne sur le circuit professionnel”

    jeudi 11 août 2016

    surf

    Karelle entourée de ses outils de travail. (Photo : DR)


    Karelle Poppke

     

    Quel rapport, me direz-vous, entre altruisme et puissance ? Aucun. Et pourtant, en cherchant bien, un nom nous vient soudain à l’esprit… Karelle Poppke. C’est deux mots cernent bien les qualités humaines et sportives de cette championne du surf local qui, à 19 ans, arrive sur le circuit mondial des Qualyfying Series pour tout fracasser avant de viser plus haut.

    Celle qui domine les vagues du fenua depuis de nombreuses années et, depuis peu, celles du monde, a toujours mis un point d’honneur à toujours aider les gens qui l’entourent sans jamais rien demander en retour.

    Et comme tout vient à point à qui n’attend rien, Karelle se retrouve, aujourd’hui, à exposer toute sa puissance sur le circuit QS. Sa première victoire fin juillet au Japon, lors de la Yumeya Surfing Games Tahara Pro, épreuve QS féminin 1 000, a fait rentrer la “gamine” dans la cour des grands… Et bientôt des géants !

    Son objectif est parfaitement assumé : continuer à progresser pour grimper dans la hiérarchie mondiale et, dans deux, trois ans, voir son nom apparaître dans le classement du “main event” féminin… Tout un programme !

    À partir du 24 août, c’est une nouvelle étape à ses ambitions qui s’offre à elle avec la Pro Anglet disputée sur le spot de la Chambre d’Amour en France, puis elle posera “ses” planches en Espagne à la Pantin Classic (30 août au 4 septembre).

    Entre entraînements et repos, elle s’est livrée à une interview originale dans laquelle elle se dévoile pour mieux déstresser.

     

    M.Tr.

     

    Retrouvez notre interview exclusive dans notre édition du jour.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete