Habillage fond de site

Surf – Sept Tahitiens engagés dans la compétition de Lacanau

jeudi 17 août 2017

vahine fierro

Les épreuves QS s’enchaînent. Vahine Fierro est cette semaine à Lacanau pour grapiller des points. La Tahitienne est 58e de l’antichambre du Championship Tour féminin. (© archives)

 

Ils sont sept Tahitiens -5 garçons et 2 filles-, excusez du peu, à participer cette semaine à la 38e édition de la Caraïbos Lacanau Pro, épreuve du Qualifying Series cotée 1 500 points.  Il flottera assurément une forte frénésie sur le spot de la Grande Plage à Lacanau dans le département de la Gironde.

Entre ambitions légitimes de titre pour les uns et occasions de rebondir pour les autres, la prestation des Tahitiens sera au centre de toutes les attentions.

 

• Heremoana Luciani (187e)

Le héros de la Air Tahiti Rangiroa Pro début mars tentera de se remettre d’aplomb après une dernière sortie sur le circuit du QS complètement ratée. À la Barbade, lors de la Barbados Surf Pro (3 000 pts), le Tahitien, éliminé au round 1, n’a récolté que 60 points, très loin de son potentiel réel. Heremoana n’est que 187e mondial et ne veut pas végéter dans les rangs inférieurs. On verra ce que donne, aujourd’hui, son round 2 face à Gonzalo Gutierrez (Esp), Naru Awada (JPN) et Kyllian Guerin (Fra).

 

 

• Eliot Napias (361e)

Vainqueur cette année de la Taps Junior et quart-de-finaliste de la Taapuna Master, Eliot Napias est plutôt resté discret au niveau des performances cette année sur le QS. Conséquence, son classement a pris du plomb dans l’aile : le Tahitien est 361e.

Le vainqueur junior de la Coupe de Tahiti et du Championnat 2016 n’avait pas particulièrement brillé l’an dernier sur la Grande Plage avec une élimination dès le round 2. Opposé aujourd’hui à Ruben Gonzalez (Por), Vitor Ferreira (Bre) et Pedro Berasaluze (Esp) au round 2, ce sera le moment propice pour lui de montrer les crocs.  

 

• Ariihoe Tefaafana (205e)

Lui aussi la joue discret cette saison. Mise à part sa somptueuse victoire à domicile à la Papara Pro Open Tahiti mi-mars, Ariihoe Tefaafana s’est ensuite essoufflé tout doucement.

Il n’est apparu que deux fois par la suite : 17e à Rangiroa début mai et 33e au Japon mi-juillet.

Le Tahitien est donc attendu de pied ferme pour mettre fin à toute ambiguïté quant à sa possibilité de briller cette saison. Et quant on connait la fougue du bonhomme, sa 205e place n’est qu’une anomalie à gommer.

 

Mateia Hiquily (141e) et O’Neill Massin (139e)

Difficile de les dissocier tant leur parcours sur le QS cette saison est, à deux places près, semblable. Après avoir décroché à l’arrachée leur qualification pour les QS cotées 6 000 points de fin de saison (à Playa Pantin, fin août en Espagne, à Santa Barbara, début septembre aux Açores et à Praia de Maresias, fin octobre au Brésil) et de 2018, les deux compères tenteront de clôturer 2017 dans le top 112 afin de pouvoir participer au QS 10 000 points en 2018. C’est un gros challenge pour Mateia (141e) et O’Neill (139e) qui passe forcément par un bon résultat à Lacanau au round 4.

Le troisième mousquetaire, Mihimana Braye (79e), absent à la Caraïbos Lacanau Pro, se focalise sur la QS 6000 de Pull&Bear Pantin Classic Galicia Pro en Espagne, du 29 août au 3 septembre.

 

 

Vahine Fierro (58e) et Marion Philippe (155e)

Même excuse pour les deux Tahitiennes qui sillonnent le circuit des Qualifiyng Series féminins. Si Marion Philippe est de retour à l’eau depuis peu, études obligent, Vahine Fierro, elle, galope à un rythme effréné.

Mi-mars, première prouesse dans le QS pour Vahine, une deuxième place à Papara. Et comme il fallait qu’elle prouve que ce n’était pas qu’un coup de chance, mais bien du talent à l’état brut, elle récidivait au Wahine Pipe Pro, début avril à Pipeline. Ses quatrième et cinquième places décrochées, respectivement, à la Caparica Pro (Portugal mi-avril) et à la Boardmasters, Roxy Open (Angleterre, en début de semaine) ne sont que les prémices de la saveur très parfumée de performances qui en appellent d’autres.

Comme une victoire à Lacanau ?

Ensuite, après s’être essayée avec succès sur sa première QS 6 000 (Paul Mitchell Neon Supergirl Pro, fin juillet) de la saison bouclée à la 49e place (round 3), Vahine Fierro, 58e au général, s’est offert comme cadeau post-bac le privilège de participer à toutes les épreuves du circuit QS. C’est du tout bon pour tenter une qualification dans le main event féminin pour 2019.

“L’année prochaine, bien sûr, je vais tout faire pour me qualifier mais je me donne plutôt trois ans”. Si elle en a l’opportunité, elle ne s’en privera pas !

Marion Philippe, elle, n’est pas encore dans cette situation mais compte rapidement y arriver.

En patientant, Marion poursuit sa  reconquête de sensation. Et ça passe par Lacanau…

 

M.Tr.

 

 

185
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete