Habillage fond de site

Surf – Taumata Puhetini brise le signe indien

vendredi 27 janvier 2017

taumata puhetini

C’est un Taumata Puhetini déterminé et inspiré que l’on a pu apercevoir sur le spot de Sunset Beach à Hawaii. (© WSL/Ed Sloane)

 

Ils étaient venus à Sunset Beach à Hawaii avec leurs rêves de conquêtes, mais c’est la souffrance qui les y attendait.

Que ce soit Sacha Levy-Agami, Tereva David, Eliot Napias, Lorenzo Avvenenti, Tinirau Taramu et O’Neill Massin, tous ont connu une grosse déception et n’ont surtout pas eu le temps d’exposer leurs arguments à la Sunset Open, deuxième épreuve du Qualyfying Series 1 000 de la saison. Seul Taumata Puhetini a su vaincre le signe indien.

Déjà, jeudi dernier, c’est Sacha qui avait subi la loi de deux Hawaiiens au round 1, alors qu’Eliot Napias s’extirpait avec aplomb d’un deuxième round chaud bouillant. Le Tahitien ne devait sa qualification qu’à l’incapacité de son poursuivant, le Hawaiien Takayuki Wakita, de valider une vague à 3,46 points.

On sentait le champion de Tahiti juniors, également vainqueur de la Coupe, avide de bons coups sur le spot de Sunset Beach.

Mais après une semaine de repos forcé dû à un manque de vagues, le mana s’était totalement dissipé hier. Sa série du round 3 a été cauchemardesque avec un enchaînement de mauvais choix de vagues qui lui ont coûté la qualification.

Les deux qualifiés, le Hawaiien Kai Mana Henry (13,75 pts) et le Brésilien Yago Dora (13,25 pts) n’ont pas eu à subir les foudres du Tahitien, trop empêtré qu’il était dans la scoumoune. Bon dernier avec 8,25 points, il ne lui restait plus qu’à semer des regrets.

Comme à Huntington Beach, lors de la première étape de la saison QS (1 000), cette élimination au même stade fait mal.

La rouste subie, hier au deuxième round, par Tereva David est de la même trempe. Quatrième de sa série, le neveu de Vetea “Poto” David n’a pu confirmer son énorme potentiel en ne se mettant qu’une seule vague sous la dent (4,75 points). Avec ce score famélique et de coriaces adversaires tels que les Hawaiiens Joel Centeio (1er avec 11,10 pts) et Barron Mamiya (2e avec 10 pts) -il a remporté la Sunset Pro Junior jeudi dernier-, le troisième du Championnat de Tahiti Open ne pouvait rien faire d’autre que ruminer sa frustration. 

Une frustration qu’a également connu O’Neill Massin lorsqu’il a dû comptabiliser ses points du round 3 : 2,50 + 2,75 = 5,25 points tout mouillés.

Maigre pitance pour celui qui voulait entamer sa nouvelle saison sur le circuit QS comme il avait terminé la précédente.

Début décembre, le Tahitien avait atteint le quatrième tour de la Vans World Cup, deuxième étape de la Triple couronne. Une perf’ gravée dans le marbre comme une épitaphe.

Hier pourtant, on n’a pas reconnu le flambant tahitien qui s’est fait haché menu par ses adversaires hawaiiens. À charge de revanche !

Dans ce marasme ambiant, un irréductible tahitien résiste encore et toujours à Sunset Beach. Sans rival, si ce n’est le Hawaiien Kaimana Jaquias qui l’a devancé, Taumata Puhetini, avec son style vigoureux qui le caractérise si bien, s’est qualifié pour le round 4 de l’épreuve hawaiienne.

Même la sublime vague du Français Charly Quivront notée 7,10 points, qui l’a rapproché à 3,50 de la qualification, n’a déstabilisé Taumata, sûr de son mana.

 

M.Tr.

 

 

224
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete