Habillage fond de site

SURF – Vahine Fierro doit assurer à la Volkswagen SA Open of Surfing pres by Hurley

vendredi 14 juin 2019

Après un début de saison compliqué, Vahine Fierro a retrouvé deux de ses traits de caractère bien utiles : la force et l’agressivité. Photo : WSL/Damien Poullenot

Après un début de saison compliqué, Vahine Fierro a retrouvé deux de ses traits de caractère bien utiles : la force et l’agressivité. (Photo : WSL/Damien Poullenot)

Cette semaine, Vahine Fierro participe au Volkswagen SA Open of Surfing pres by Hurley, épreuve du Qualifying Series cotée 3 000 pts en Afrique du Sud. Sur le spot de Pipe/Pollock Beach à Port Elizabeth, elle s’est qualifiée mercredi soir pour le round 3 –un round 3 qui devait se disputer hier soir.

Après un début de saison fantomatique, la native de Huahine a ressuscité mi-mars avec une troisième place à Manly Beach en Australie et une cinquième place en mai au Pays basque au Cabreiroá Pro Zarautz.

Deux épreuves qu’elle a enrobées de flamboyance. Il était temps car avant ce déclic, Vahine a été incapable de produire son efficace surf backside destructeur. Cette frustration a commencé dès le début de la saison, sa troisième à temps plein sur le circuit QS. Trois épreuves insupportables de souffrance lors desquelles elle s’est fait dérouiller, dominer à chaque fois dans le rapport de force.

Cette force qui était son principal trait de caractère fut aux abonnées absente, ainsi que son agressivité. Une enfilade de défaites plus douloureuses les unes que les autres s’en est suivie, à tel point que la frustration s’en est mêlée, puis le découragement.

Trois grosses défaites, trois de trop : 33e au Florida Pro (mi-janvier) à Sebastian Inlet ; 17e au Sisstrevolution Central Coast Pro (fin février) à Avoca Beach en Australie et 19e au Holmes Civil Developments Pro (mi-mars) sur le spot de Newcastle, toujours en Australie.

Il fallait à tout pris mettre fin à cette spirale infernale et retrouver du plaisir…Mais cette souffrance ne pourrait guérir qu’à condition de retrouver dans un premier temps plaisir et confiance. Ce qui fut fait dès le lendemain de sa prestation chaotique de Newcastle.

Vahine Fierro enchaînait sur sa deuxième épreuve QS 6 000 points d’affilée, le Sydney Women’s Pro, une étape australienne qui prenait déjà des allures de quitte ou double. Sur cette vague de Manly Beach, elle réalisait une prestation pleine, se hissant jusqu’en demi-finales.

Vahine venait alors de sortir de sa léthargie et mieux encore, elle venait d’être propulsée à la treizième place mondiale. Deux mois plus tard, on retrouvait Vahine au Pays basque, au Cabreiroá Pro Zarautz (QS 3 000 points), toujours en mode vorace… Elle s’offrait une belle cinquième place et pouvait encore grapiller quelques points au classement mondial.

Aujourd’hui, la native de Huahine est dixième mondial et peut plus que jamais se permettre de rêver à une qualification pour le main event la saison prochaine, sachant que seule les six premières sont qualifiées, hors surfeuses du Championship Tour. Mise en confiance par deux prestations majuscules, la troisième c’est maintenant à Pipe/Pollock Beach en Afrique du Sud.

Mais gare à la confiance, elle arrive au pas et repart souvent au galop.

 

M.Tr.

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon vous, qui sera élue Miss Tahiti 2019 :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete