Surf – Mihimana, comme un grand !

    mercredi 27 juillet 2016

    surf

    Mihimana Braye a rayonné à Huntington Beach. Son flair lui a permis de dénicher deux vagues qui lui offrent le droit de continuer à rêver. (Photo : WSL/Laurent Masurel)


    Vans US Open of Surfing

     

    Mihimana Braye a fait ce qu’il fallait pour se sentir grand, hier, sur le spot de Huntington Beach en Californie, lors de la Vans US Open of Surfing, tandis que son compatriote Mateia Hiquily devait rendre les armes. Mihimana s’est donc ouvert les portes du round 3 de la deuxième épreuve du Qualyfying Series 10 000 de la saison.

    Ce qui n’était pas couru d’avance. Opposé à son compatriote Mateia Hiquily et à deux Brésiliens David do Carmo et Adriano de Souza, l’actuel 28e du classement QS
    s’est arraché dans sa série du round 2 pour décrocher la deuxième place qualificative.

    L’instant s’est étiré treize bonnes minutes –une éternité2!– avant que Mihimana se montre enfin à la hauteur de l’événement et qu’il s’élance sur une gauche qui lui offrait un solide 7,17 points.

    Sa fébrilité pouvait enfin s’évaporer, lui qui ne s’était contenté, jusque-là, que d’une vague à 2,50 pts. En vérité, seul Adriano s’est baladé.

    Le champion du monde en titre s’est montré autoritaire pour assurer, en à peine dix minutes, la première place de la série avec 14,34 points.

    Derrière le Brésilien, le combat a fait rage sur le spot de Huntington Beach qui n’a pas failli à sa réputation de petites vagues.

    Longtemps sevrés de matière première, Mihimana, Mateia et David n’avaient plus que la deuxième place comme choix raisonnable.

    Mais grâce à une qualité technique incroyable et une volonté farouche d’y arriver, c’est Mihimana Braye qui s’est montré le plus prompt à assurer l’essentiel : la qualification avec un total de 12,40 points (7,17-5,23).

     

    Mateia Hiquily patauge

     

    Quant à Mateia Hiquily, il lui aura manqué la promptitude. Le Tahitien n’a pourtant pas ménagé ses efforts avec la bagatelle de neuf vagues surfées mais n’a jamais eu l’opportunité de forcer sa nature de fonceur.

    Le Tahitien terminait donc bon dernier avec 6,23 points, l’autre Brésilien David do Carmo étant lui aussi éliminé (10,53 pts).

    Cette nouvelle désillusion subie, hier, à Huntington Beach après celle de la Ballito Pro (QS 10 000) le mois dernier en Afrique du Sud -élimination au round 2- n’est vraiment pas la bienvenue pour la qualification dans le Championship Tour la saison prochaine.

    En effet, Mateia patauge actuellement à la 36e place du QS et attend toujours cette petite étincelle entraperçue au Japon à la Ichinomiya Chiba Open (QS 6 000) en mai dernier avec une neuvième place.

    Mihimana, lui, nage loin des eaux troubles de son compatriote mais devra se coltiner, aujourd’hui, au round 3, le Hawaiien Kiron Jabour, l’Australien Davey Cathels et le Français Nommé Mignot…

    Ça devrait quand même passer pour le jeunot qui a tout en grande taille : le talent et le reste. Talent dont devra user et abuser Michel Bourez également aujourd’hui, lors de son entrée en lice au round 2 pour venir à bout de Michael Rodrigues (Bre), Nathan Hedge (Aus) et Joshua Moniz (Haw).

     

    M.Tr.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete