Habillage fond de site

Surf. Yann Duhaze, premier Tahitien à juger chez les pros à l’étranger

mardi 23 octobre 2018

 

Yann Duhaze en premier plan avec, derrière en bleu, son mentor local Eimata Carrol (ancien champion du monde des juges ISA).

Yann Duhaze en premier plan avec, derrière en bleu, son mentor local Eimata Carrol (ancien champion du monde des juges ISA).

À Hawaii, la loi se sera lui ! Yann Duhaze participera en tant que juge officiel à l’épreuve de la World Surf League, la HIC Pro, épreuve du Qualyfying Series cotée 3 000 points sur le spot de Sunset Beach, sur Oahu. Épreuve à laquelle participeront également Mihimana Braye, O’Neill Massin et Eliot Napias. Mais eux, seront dans l’eau.

Il devient ainsi le premier Tahitien à officier à l’étranger sur une compétition de la WSL.

C’est grâce notamment aux bons et loyaux services des juges locaux, “qui ont reçu les félicitations de l’équipe juges de la World Surf League”, lors des épreuves QS de la Rangiroa Pro et de la Papara Pro cette saison, et aux négociations de la Fédération tahitienne de surf avec la WSL, que Yann Duhaze, 40 ans, va pouvoir ainsi représenter le fenua dans le box des juges à Hawaii.

Après quinze ans d’expérience au niveau local et dix au niveau professionnel (Teahupo’o, Rangiroa et Papara), c’est une juste récompense pour celui qui a toujours puisé sa passion dans l’océan.

“J’aime être proche ou sur la mer. Et ça me donne l’occasion d’être souvent dans le milieu que j’aime : le surf et la glisse en général”, et d’être également auprès de ses amis surfeurs. “Au niveau local, j’aime l’ambiance que l’on a entre officiels, dont la plupart sont des amis de longue date, et constater la progression au fil du temps des jeunes surfeurs et surfeuses polynésiens.”

Impliqué comme jamais dans le monde de la glisse, il est depuis trois ans déjà responsable de la commission des juges à la FTS, et chef juge sur les Championnats de Tahiti depuis plusieurs années.

Ainsi, pour favoriser les échanges entre officiels de la région Hawaii/Tahiti Nui, le chef juge hawaiien, Anthony Ferriera, “a estimé que je serais un bon apport pour intégrer leur équipe”.

Pour tout ce bonheur qui le submerge aujourd’hui, Yann Duhaze a tenu à remercier du fond du cœur “(s)a famille, la FTS et tous ses membres, les juges et officiels tahitiens et un spécial “big tanks” à William Pierce, dit Big Bill, notre “Uncle” hawaiien pour m’accueillir chez lui là-bas.”

M.Tr.

 

 

Yann Duhaze en premier plan avec, derrière en bleu, son mentor local Eimata Carrol (ancien champion du monde des juges ISA).

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete