Habillage fond de site

Taaria Walker, dite “Mama Pare” s’en est allée

vendredi 2 février 2018

(© DR)

(© DR)

Taaria Walker dite “Mama Pare” s’est éteinte ce vendredi matin. Figure emblématique de la vie associative et culturelle des îles Australes, auteur émérite et chevalier dans l’ordre de Tahiti Nui, elle était une femme remarquable, qui a eu, tout au long de sa vie un parcours volontaire et actif.

Originaire de Rurutu et issue d’une famille de douze enfants, c’était une femme de cœur très impliquée de la vie de son île.

Son action associative en faveur des artisans et de la culture est connue et reconnue. Elle a été la fondatrice de plusieurs associations artisanales, contribuant ainsi au maintien de cette activité si caractéristique des îles Australes.

Bien qu’elle écrive avant tout pour le plaisir, elle était surtout inspirée par une volonté de perpétuer la mémoire des Australes.

Son œuvre principale “Rurutu, mémoires d’avenir d’une île Australe” a fait découvrir horizons et coutumes qui étaient jusqu’alors peu connu.

“Elle nous a décrit très précisément Rurutu, ses origines, ses recettes typiques, ses coutumes et ses cultures. Ses mots sont à jamais l’héritage d’une femme dépositaire de la mémoire des Australes. À sa famille, à ses proches, le gouvernement adresse ses plus sincères condoléances”, a souligné le ministère de la Culture dans un communiqué.

 

 

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pour vous, la rentrée scolaire est :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete