Habillage fond de site

Taekwondo – Deux Tahitiens aux Championnats du monde

jeudi 1 août 2019

Ariihei Lehartel et Bradley Lai Koun Sing, médaillés d’argent à l’El Hassan 2019.

Ariihei Lehartel et Bradley Lai Koun Sing, médaillés d’argent à l’El Hassan 2019.


Bradley Lai Koun Sing et Ariihei Lehartel, ont été médaillés d’argent en Jordanie le week-end dernier. Au vu de leur classement mondial, le World Taekwondo et le World Taekwondo Oceania les ont invités à participer aux Championnats du monde en Ouzbékistan. L’équipe profite de l’infrastructure olympique jordanienne pour préparer Bradley et Ariihei pour l’échéance du 7 au 10 août.

Ils sont Tahitiens, ils sont jeunes et ils sont qualifiés pour les Championnats du monde cadets qui auront lieu du 7 au 10 août en Ouzbékistan. Ils, ce sont Bradley Lai Koun Sing du club Excelsior et Ariihei Lehartel du club Te Aito Tahiti Iti, deux clubs issus de la fédération tahitienne de taekwondo et disciplines associées (FTTDA).

Ils ont obtenu leur qualification à l’issue de leur dernière compétition en Jordanie où ils se sont hautement bien illustrés. Ils en sont sortis médaillés d’argent dans leurs catégories respectives. En effet, après différentes autres compétitions classées WT, la participation des taekwondoïstes ou taekwondokas tahitiens en Jordanie n’avait qu’un but bien précis, améliorer leur classement au ranking mondial afin de participer aux Championnats du monde cadets de taekwondo en Ouzbékistan. Et, au vu des résultats obtenus, c’est “mission accomplie”. “Vu leur classement au ranking des cadets, la WTO et la WT ont invité Bradley et Ariihei à participer aux prochains Championnats du monde cadets qui auront lieu du 7 au 10 août en Ouzbékistan”, affirme Alfred Lai Koun Sing, accompagnateur de la délégation et membre du conseil et de la commission d’arbitrage de la WTO.

L’invitation est prise au sérieux par toute l’équipe. “On va rester une semaine au Centre de préparation olympique de Jordanie pour affiner la préparation de Bradley et Ariihei avant de nous rendre en Ouzbékistan”, précise le cadre technicien Alfred Lai Koun Sing.

 

Revivez les temps forts en Jordanie

 

Pas moins de 800 compétiteurs étaient inscrits à cette compétition classée G1 par le World Taekwondo  (WT), la fédération mondiale de taekwondo, de la catégorie cadets à seniors.

Bradley Lai Koun Sing, en cadet +65 kg, a ouvert les hostilités en remportant son premier combat par abandon de son adversaire pakistanais. En demi-finale, il tombe sur un Libanais coriace qu’il bat par 16 points à 9.

En finale, Bradley mène au premier round. Puis, le Jordanien Amran Alataar rattrape son retard. Bradley se défend mais se blesse au poignet. Il perd sur le score de 15 à 5 et se pare d’une belle médaille d’argent.

Quant à son camarade Ariihei Lehartel, cadet -65 kg, il se défait en quart de finale d’un Jordanien sur le score de 21 à11. Il continue sur sa lancée en éliminant en demi-finale un autre Jordanien 13 à 9. En finale, Ariihei se fait surprendre par le Kazak Mohammed Alghannam qui a mené jusqu’au deuxième round.

Ariihei, avec un superbe coup de pied retourné, est revenu au score. Mais, à la dernière seconde, il se fait marquer et dû s’incliner d’un point. Ariihei remporte une médaille d’argent bien méritée.

 

Stanley Teraivanaa Sandford

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pensez-vous qu’un Tahitien peut enfin s’imposer à domicile cette année à la Tahiti Pro Teahupo'o ? Si oui, lequel ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete