Tahaa – Trois jours de formation pour les éleveurs de poules pondeuses

    vendredi 13 novembre 2015

    Le CFPPA a poursuivi son programme de formation dans les archipels et les Tuamotu. À partir du jeudi 23 octobre, c’était au tour des îles Sous-le-Vent de réunir les éleveurs de poules pondeuses pour trois journées consécutives de perfectionnement. 
    La session à Taha’a, animée par Sylvain Todesco, formateur du CFPPA, s’est tenue à proximité immédiate des élevages au motu Atger. Le programme était fondé sur un enseignement complet où tous les aspects techniques ont été pris en compte, de manière théorique le matin, puis pratique l’après-midi. 
    D’autres sujets ont également été abordés, comme l’anatomie de la poule, son mode d’alimentation et de reproduction, la fabrication de l’œuf, puis les obligations sanitaires. 
    Concrètement, il y a eu la réalisation d’une poussinière avec une lampe chauffante, l’installation des abreuvoirs et des mangeoires, puis le contrôle de la température. 
    Le lendemain a été une journée consacrée à la croissance de la poulette et à la préparation pratique d’un poulailler : pondoirs, perchoirs et des parcours extérieurs. 
    La dernière journée a été très dense : conduite d’un élevage de poules pondeuses, les bonnes pratiques sanitaires, la désinfection d’un bâtiment, des autopsies de poules de réformes. Les aspects administratifs réglementaires et économiques n’ont pas été pas omis. 
    Enfin, pour terminer la formation, un test écrit des connaissances a été effectué afin de déterminer le niveau des stagiaires éleveurs et permettre au CFPPA de délivrer une attestation de formation. 
    Ce jour-là, le maire délégué de la commune de Faaaha, Nick Atger, a également été présent lors de la remise des attestations afin d’encourager et soutenir ce projet Élevage de poules pondeuses, qui est une première pour l’île de Taha’a. 
    Cette formation a été très appréciée des éleveurs car ces journées ont permis aux participants une remise à niveau technique et surtout pratique. Ces formations sont réservées aux personnes détentrices d’un quota d’importation de poules pondeuses. Il faut avoir au moins 100 poules. Tous les archipels sont concernés, les Australes (Tubuai et Rimatara), les Tuamotu (Ahe, Makemo et Rangiroa), les îles Sous-le-Vent (Maupiti et Taha’a). Un suivi et un perfectionnement seront assurés par un deuxième passage de Sylvain Todesco quelques mois après le niveau 1. 

    De notre correspondante  T. Atger 

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete