Habillage fond de site

Tahiti Comedy Show : la finale vendredi prochain

vendredi 24 mars 2017

tahiti comedy show

Les jurys et les organisateurs du Tahiti Comedy Show ont présenté, hier, le déroulé du prochain concours d’humour polynésien, organisé le 31 mars, au grand théâtre de la Maison de la culture. (© Marie Guitton)

 La finale Tahiti Comedy Show aura lieu vendredi prochain, le 31 mars, au grand théâtre de la Maison de la culture. Pour la troisième édition de ce désormais bien connu concours d’humour polynésien, appelé aussi Pute ’ata, le jury a sélectionné huit finalistes, contre une douzaine l’an dernier.

Sous la houlette de papa Tihota, très apprécié du public et qui animera la soirée, ils s’affronteront dans deux catégories. Quatre jeunes de 19 à 29 ans en Stand-up et quatre groupes en Open : deux duos amateurs, un quatuor avec l’humoriste professionnel Matéz et son fils, ainsi qu’une marionnettiste ventriloque.

“On a eu beaucoup moins de candidats que l’année dernière (une vingtaine contre une trentaine, NDLR), par contre c’est un très, très bon cru”, promettent les organisateurs de la Maison de la culture et l’Union polynésienne pour la jeunesse (UPJ).

Discussion entre copines, anecdotes sur le grand-père dans les îles, boutades de camarades de chantier… Ce sont avant tout des histoires et scènes de la vie de tous les jours, mêlant tirades en français et en tahitien, qui ont séduit le jury.

Vendredi prochain, un prix spécial Promotion des langues sera d’ailleurs attribué au candidat qui, comme papa Tihota l’année dernière, aura fait les meilleurs traits d’humour dans une langue polynésienne.

Les finalistes feront chacun deux passages de 3 à 5 minutes chacun, le premier sur un thème imposé, le second totalement libre. Ils seront départagés par un jury composé de cinq professionnels des médias, de l’animation et du monde de la danse tahitienne et du ’orero.

“C’est un événement qui met en valeur la jeunesse, s’est réjouie hier Nicole Sanquer, ministre de l’Éducation présente à la conférence de presse. On entend souvent parler de violences, d’alcool, de drogue. Mais derrière cette actualité, il y a aussi une belle jeunesse polynésienne dont il faut reconnaître les atouts.”

 

Le vainqueur fera des scènes à Paris

 

En intermède, trois ados de 14 ans monteront sur l’impressionnante scène du grand théâtre. Poussées par un professeur, ces filles s’étaient présentées au casting dans la catégorie Teen, qui devait être inaugurée cette année pour les 13-18 ans. Mais le challenge en a impressionné plus d’un et les trois copines ont finalement été les seules à oser l’aventure.

“C’est vrai que ce n’est pas facile pour les ados. Mais nous souhaitons reprogrammer cette catégorie l’année prochaine”, ont indiqué les organisateurs, qui se disent prêts à “aller chercher les jeunes qui ont du talent”.

Quant aux adultes amateurs, Yann Perez, à la tête de Rire & chansons et membre du jury, s’est dit hier “impressionné par leur courage”. “Beaucoup montent avec presque rien sur scène, juste parce qu’ils ont envie de le faire, a-t-il constaté. Donc il faut les encourager, mais aussi leur expliquer que le stand-up, ce n’est pas de l’impro.”

Pour se préparer au grand soir, les candidats doivent suivre deux séances de coaching au cours desquelles ils retravaillent leur tenue sur scène, la force de leur voix, l’élocution, et leurs textes.

L’année dernière, Mana, vainqueur de la catégorie Stand-up, a pu se rendre à Paris pour une tournée de scènes ouvertes, coaché par des professionnels. Son successeur devrait, cette année, être amené à participer dès le mois de juin à une grande finale sur la scène parisienne du Kandidator. Il s’envolera donc dès le 28 mai pour un séjour de deux semaines dans la capitale française.

 

M.G.

 

tahiti comedy show

 

20
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete