Habillage fond de site

Tahiti comedy show – Teiki sacré grand vainqueur

lundi 3 avril 2017

teiki tinau

Teiki a su séduire le jury par sa présence scénique, son habilité à interagir avec les spectateurs et, bien sûr, par son humour décapant. (© Élénore Pelletier)


C’est Teiki Timau, dit Teiki, 19 ans, qui a remporté, vendredi soir dernier, le grand prix de la troisième édition du Tahiti Comedy Show, en catégorie stand-up. Son sketch, dans lequel il imite un certain Jean-Pierre, professeur de mathématiques, le “remplaçant du professeur original qui est mort hier”, a déclenché le fou rire général dans le public. Sa victoire hautement récompensée, l’humoriste s’envolera le 28 mai pour Paris afin de participer à la finale du grand concours d’humour national sur la scène du Kandidator.

C’est Teiki Timau, dit Teiki, qui a remporté, vendredi dernier au soir, le grand prix de la troisième édition du Tahiti Comedy Show, en catégorie stand-up. Il succède ainsi à Mana, vainqueur de l’année précédente. Une véritable surprise pour ce jeune homme de 19 ans, originaire des Marquises, qui a été poussé à participer à ce concours humoristique par ses amis de l’Université de la Polynésie française (UPF) où il étudie les langues étrangères.

“Je ne sais pas trop quoi dire. Je ne réalise pas trop ce qu’il m’arrive, car je ne m’étais pas du tout préparé à remporter le premier prix, ni même le deuxième ou le troisième prix d’ailleurs. À l’origine, je ne voulais même pas participer à ce concours, mais mes amis ont tellement insisté qu’ils m’ont convaincu de m’y présenter. Moi, à la base, j’étais surtout venu pour faire rire le public”, a-t-il expliqué à la presse quelques minutes après l’annonce des résultats.

Teiki a su séduire le jury par sa présence scénique, son habilité à interagir avec les spectateurs et, bien sûr, par son humour décapant. Son sketch, dans lequel il imite un certain Jean-Pierre, professeur de mathématiques, le “remplaçant du professeur original qui est mort hier”, a déclenché le fou rire général dans le public. “J’ai choisi ce thème, car j’ai toujours eu horreur des maths. J’avais envie de me moquer un peu des professeurs qui enseignent cette matière. Mais il n’y a rien de méchant dans cette imitation, et je dois reconnaître que tous les professeurs de maths que j’ai eus à l’école ont été carrément géniaux et j’ai d’ailleurs appris beaucoup grâce à eux”, avoue le jeune humoriste.
Son intervention en chant et en guitare dans son sketch parlant de la “santé” (thème imposé) et de la surconsommation de sel a également été très remarquée car, en plus d’être drôle, le jeune homme a une sacrée voix et un véritable talent musical.

Avant de se produire sur la scène du grand théâtre, les neuf finalistes du Tahiti Comedy Show ont tous bénéficié durant deux jours des précieux conseils de la coach Léonore Canéri. Ceux-ci ont d’ailleurs beaucoup aidé Teiki, notamment dans sa gestion du stress.

“Je ne me suis pas préparé une semaine à l’avance. J’ai juste répété la veille pour le lendemain, car j’aime l’impro (improvisation, NDLR) et, ce soir, il y en avait beaucoup. Par contre, j’ai suivi à la lettre tous les conseils délivrés par notre coach. Ça m’a permis de me poser, de ne pas avoir trop le trac une fois sur scène car, jusque-là, j’avais une boule de stress que je n’arrivais pas à gérer”, confie le vainqueur.

Sa victoire hautement récompensée, le jeune humoriste est reparti avec un chèque de 120 000 F et de nombreux lots offerts par les sponsors de l’événement. Il bénéficiera également d’un an de coaching (à raison d’une fois par semaine) pour perfectionner son humour ; mais, surtout, il s’envolera le 28 mai pour un séjour de deux semaines, tous frais payés, dans la capitale française, afin de participer à la finale du grand concours d’humour national sur la scène parisienne du Kandidator.

“Wouahhhh, il va faire froid. Je pense que je vais maigrir là-bas, car la nourriture est moins grasse qu’à Tahiti. Je vais faire du sport, il n’y aura pas de sel, je vais manger léger, que de la laitue, mais pas de cochon. Je vais surtout beaucoup travailler avant de partir, cette fois-ci, car je ne veux pas aller là-bas pour rien. Je veux continuer ce que j’ai commencé et surtout ne rien lâcher”, a-t-il déclaré sur un trait d’humour. 

Élénore Pelletier

 

Retrouvez l’intégralité de notre article dans notre édition du jour ou au feuilletage numérique avec :

• Les résultats de la soirée

• Trois heures de fous rires au grand théâtre

 

251
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Samedi se tient l’élection de Miss France. Selon-vous Miss Tahiti sera :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete