Tahiti Fashion Week – Le fenua en mode glamour

    lundi 6 juin 2016

    La semaine à venir s’annonce particulièrement chargée pour les passionnés de mode. La troisième édition de la Tahiti Fashion Week s’ouvre en effet mercredi avec au programme, trois soirées placées sous le signe du chic et du choc. Cet événement dédié à la mode et à la création locale est devenu un rendez-vous incontournable et une formidable vitrine du savoir-faire des artisans, artistes et créateurs de toute la Polynésie.

    Perles de Tahiti, nacres, tissus, pareo, tapa, tressages, etc., seront donc de sortie pour promouvoir la mode et la culture polynésienne. Selon les organisateurs, les retombées d’un tel événement sont locales mais également internationales, “locales car les affaires concernant les créateurs et artisans sont réelles. Un carnet de commandes rempli, une ouverture de patente, le fonctionnement des industries annexes à ce milieu, etc… Et internationales car chaque année une couverture médiatique extérieure est présente. Des reportages, pages mode et articles, sont diffusés partout. C’est aussi pourquoi Tahiti Tourisme et Air Tahiti Nui nous soutiennent depuis le début”, souligne Laurence Joutain, directrice des opérations.

    Les deux premières soirées, qui sont gratuites, se dérouleront dans les jardins de l’Assemblée. Le public pourra découvrir le talent de la vingtaine de créateurs à l’occasion des défilés qui rythmeront ces soirées. Le Méridien Tahiti , partenaire de l’événement depuis la première édition, accueillera vendredi soir le grand show final avec des défilés en robes d’antan et en tenues végétales, sans oublier le fameux concours de mannequins en partenariat avec l’agence milanaise Brave Model Management. Son directeur, Bruno Pauletta, sera pour la troisième année consécutive sur place.

    Onze candidates ont été sélectionnées pour ce concours. La grande gagnante remportera des tests photos et un billet d’avion Papeete-Milan avec la possibilité de démarrer une carrière en Italie.

    De notre correspondante Catherine Quiniou

    Zoom sur le travail des élèves du lycée professionnel

    Le comité organisateur de la Tahiti Fashion Week fait appel à plusieurs dizaines de bénévoles qui œuvrent en backstage tout au long de l’événement. C’est notamment le cas des élèves des lycées professionnels de Punaauia (pour le make-up)
    et de Mahina (pour la coiffure). Sylvie Martin, chef de travaux au LP Saint-Joseph, nous détaille la participation de l’établissement à la TFW.

    S’agit-il de votre première participation à cet événement ?
    Non, nous participons pour la 3e fois à la TFW. Dès la 1re édition en juin  2014, Alberto V et Laurence Joutain nous avaient sollicités. Les bacs pro Esthétique Cosmétique et Parfumerie (ECP) et les CAP Arts et techniques de la bijouterie et Joaillerie (ATBJ) sont intervenus. Les ECP ont passé trois jours avec Orama Noble à maquiller les mannequins et les ATBJ ont préparé sur leurs temps scolaires les bijoux portés par les modèles.

    Quels sont les élèves qui participent cette année ?
    Dix élèves d’ECP, des trois niveaux (seconde, première et terminale), toutes volontaires, et sélectionnées pour leur goût pour le maquillage et pour le comportement professionnel qu’elles ont pu avoir tout au long de l’année (assiduité, ponctualité, bon relationnel entre elles et avec leurs professeurs, travail en équipe, de qualité, aucun problème en stage.)
     
    Ces élèves suivent-elles une préparation spéciale pour la TFW ?

    Elles n’ont pas été particulièrement préparées, sauf pour la 1re édition. Ces jeunes filles ont une formation régulière en soins esthétiques corps et visage, en vente et en maquillage (14 heures/semaine dispensées au lycée).

    Que représente cette expérience pour les élèves ?
    Nous participons volontiers à la TFW tout comme à d’autres événements car mettre les jeunes sur le terrain est primordial pour nous. Elles seront en contact avec des personnes qu’elles ne connaissent pas et vont devoir s’adapter. Les élèves doivent aussi se plier à diverses contraintes qu’elles ne rencontrent pas forcément au lycée (horaires, peu de pauses, stress, animation du backstage…). Et puis c’est un challenge pour elles car au début peu d’élèves pensent être prête à maquiller des mannequins pour un défilé.

    Mais finalement elles vont s’apercevoir qu’elles en sont capables. Elles vont sortir grandies de cette expérience.
    De plus cela leur fait une expérience non négligeable à indiquer sur leur CV, surtout pour celles qui continuent en BTS en France, ou qui recherchent du travail dans le domaine du maquillage.

    Les créateurs participant à la Tahiti Fashion Week 2016

    Mercredi 8 juin
    C Tahiti ; Fenua Pop!; Island Ohm ; Ludicci ; Miliani Créations ; Sg Tahiti ; Tahitian Dreams By Sk ; Tahitian Move ; Tihanihani ; Steeve L.

    Jeudi 9 juin
    Kahu Style ; Karl Wan ; Koré Créations ; Miliani Créations ; P. Originals ; Sg Tahiti ; Tahiti Art Maohi ; Taina Design ; Tetavake Créations ; Steeve L.

    Vendredi 10 Juin
    Le petit monde de Lili ; Turia My Pearl ; Steeve L. ; Just Tahiti ; Nels.

     

    Pratique

    Mercredi 8 juin : Fashion shows, Day 1
    à partir de 17 h 30
    Entrée gratuite
    Jardins de l’Assemblée

    Jeudi 9 juin : Fashion shows, Day 2
    à partir de 17 h 30
    Entrée gratuite
    Jardins de l’Assemblée

    Vendredi 10 juin : Soirée prestige
    Cocktail dînatoire à partir de 18 heures
    Grand show à partir de 19 heures
    Tarif : 9 500 Fcfp
    Lieu : Hôtel Le Méridien

    Billets en vente :
    – à l’hôtel : 40 47 07 27
    – à la boutique Clara Veut La Lune, quartier du commerce à Papeete : 40 42 51 51
    – à l’agence Exotic Gardens, Centre Vaima à Papeete : 40 82 64 61

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete