Habillage fond de site

Le Tahiti Festival Guitare en avant-première au lycée hôtelier

jeudi 23 février 2017

lycee hotelier Tahiti festival guitare

Cela fait trois années consécutives que le lycée hôtelier reçoit en concert les artistes du Tahiti Festival Guitare en amont de l’événement. Un moyen détendu de faire découvrir aux élèves d’autres styles musicaux que ceux qu’ils ont l’habitude d’écouter. (© Vaiana Hargous)


Les artistes invités du Tahiti Festival Guitare, ainsi que les candidats au concours Guitare Club, étaient hier matin au lycée hôtelier de Tahiti. Ils ont proposé à un public composé de lycéens et de jeunes des quartiers défavorisés de Punaauia un avant-goût de l’événement qui se tiendra ce soir, demain et samedi au Méridien Tahiti. Une formule proposée depuis trois ans à ces jeunes, afin de leur faire découvrir d’autres styles musicaux que ceux qu’ils ont l’habitude d’écouter.

Onze heures, hier au lycée hôtelier de Tahiti, à Punaauia. Pendant que Naive New Beaters s’installe sur la scène improvisée pour l’occasion, le public s’impatiente. “Si c’est nul, on va manger”, souffle une élève à sa camarade. Elles auront finalement opté pour rester.

Il faut dire que David, le leader déjanté de Naive New Beaters, a fait bonne impression aux élèves bien avant de prendre le micro, rien qu’en arborant une de leurs chemises-uniforme et en prenant la pose pour les photos souvenir ; leur musique entraînante a fait le reste.

Deux chansons plus tard, avant de laisser la place à d’autres, David tente une sortie de scène de rock star : “Je vais jeter ma chemise transpirante !” Le public regarde le vêtement voler, puis tomber, sans broncher. “Ah ! Personne n’en voulait !”, dit-il avant d’aller la ramasser.
Deux candidats au concours Guitare Club prennent la suite : Kévin, avec sa belle composition Black, et Silvio, visiblement très apprécié de la gent féminine – à en juger par les cris entendus… –, qui a repris l’une de ses chansons qui tourne depuis quelques mois en radio, They Pray.

Puis les jeunes ont pu découvrir les univers de Benoît Dorémus, de Renan Luce – dont La lettre était connue et appréciée d’eux – et des phénomènes Oldelaf et Alain Berthier. Le duo comique et musical a fait sensation avec ses chansons La peine de mort et Se battre. Leurs paroles et jeu de scène ont provoqué des rires incontrôlés.
Mask Ha Gazh a ensuite transporté le public en Bretagne, où il a pu découvrir un instrument au son particulier, la bombarde ; ainsi qu’une chanson que le groupe avait écrit après son première passage au fenua, et dont le refrain, Hinano, ne peut que confirmer la source d’inspiration.

Trois autres candidats, Veroarii, Pierre et Eto, ont ensuite clos ce concert très apprécié de l’auditoire.
C’est la troisième année consécutive que les artistes invités du Tahiti Festival Guitare se produisent en avant-première pour les élèves du lycée hôtelier de Tahiti et les jeunes des quartiers défavorisés de Punaauia qui les rejoignent pour l’occasion. Une initiative qui a pour but de faire découvrir à ce jeune public des genres musicaux qu’ils n’ont pas l’habitude
d’entendre.

 

V.H.

 

 Tahiti Festival Guitare

 

1
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete