Tahiti, la naissance d’un mythe

    vendredi 1 avril 2016

    Tahiti Ora prépare son prochain spectacle, intitulé Mare’are’a.  Il sera donné dans les jardins du Musée de Tahiti est des îles, samedi 14 mai.  Tumata Robinson entraîne dans un voyage à la découverte des temps passés et de la naissance du mythe Tahiti.
    Tumata Robinson a choisi de ne pas faire participer sa troupe Tahiti Ora, au Heiva i Tahiti, cette année, mais a décidé d’offrir au public polynésien un spectacle baptisé Mare’are’a à la place.
    Celui-ci sera présenté le 14 mai dans le cadre des jardins du Musée de Tahiti et des îles. Ce sera la seule et unique représentation de ce spectacle au fenua.
    “Depuis notre participation au Heiva en 2014, à part danser dans les hôtels, sur les bateaux de croisière et faire des déplacements à l’étranger, nous n’avons pas vraiment fait de grands spectacles et là, avec Mare’are’a, c’est l’occasion avec la troupe de se mobiliser sur un grand projet”, explique Tumata Robinson, la chef de troupe.
    Mare’are’a est une rétrospective qui témoigne de l’hospitalité, de l’accueil et de la joie de vivre de Tahiti et des îles.
    À travers une vingtaine de tableaux, Tumata Robinson entraîne le spectateur dans un voyage à la découverte des temps passés depuis les origines du monde polynésien à nos jours.
    Elle raconte comment le mythe Tahiti est né et comment il a perduré jusqu’à notre époque.

    Deux mille spectateurs attendus

    Sur scène, 30 artistes et 10 musiciens évolueront au coucher du soleil, sur le paepae en bordure de la digue qui protège le parc du musée des assauts de la mer. Et à chaque tableau, Tumata Robinson a prévu un changement de costume.
    Les mamans de l’école de danse de Tumata et les danseurs de Vaitiare Mervin interviendront aux côtés de la troupe Tahiti Ora pour donner vie aux années 40 et aux années 60 dépeintes dans les tableaux.
    Maeva Cavallo animera le spectacle et contera l’histoire dansée et chantée par les artistes.
    Le public est invité à revêtir tenues d’époque et chapeaux pour assister au spectacle, l’idée étant “de faire naître une certaine interactivité entre les artistes et le public et de recréer l’ambiance qui existait, il y a cinquante ans”, explique la troupe. Un concours sera d’ailleurs organisé pour récompenser les trois plus beaux couvre-chefs.
    Plus de 2 000 personnes sont attendues le soir du 14 mai pour partager un moment de poésie, de grâce et d’énergie positive dans le décor du Musée de Tahiti et des îles.

    É.P.

    Spectacle Mare’are’a de Tahiti Ora
    Il aura lieu le 14 mai, de 17 à 21 heures, dans le jardin du Musée de Tahiti et des îles, à Punaauia.
    Tarifs : 2000 F adultes, 1 000 F, moins de 12 ans.
    Billets en vente à Carrefour Punaauia, Carrefour Arue, et à Radio 1, à Fare Ute. Billets également en vente, sur le site www.radio1.pf.
    Mille cinq cents chaises seront mises à disposition des spectateurs, mais ceux-ci sont invités à prévoir peue et couvertures, pour le soir de la représentation.

    pouhaha 2016-04-01 21:46:00
    C normal que la troupe ne va pas au heiva Sauf erreur c'était leur dernière représentation et voulait se consacrer à l'international
    pouhaha 2016-04-01 21:46:00
    C normal que la troupe ne va ozs au heiva Sauf erreur c'était leur dernière représentation et voulait se consacrer à l'international
    Ori Tahiti 2016-04-01 15:21:00
    Ouiiii, top ! On va tous aller au spectacle de Tahiti Ora, on va pouvoir admirer le danseur vedette de la troupe, JAMES DEXTER, le criminel de la route, complétement saoul et stone au pakalolo au volant de sa voiture qui a tué un motard ! A son procès dont il est ressorti libre, il s'est vanté d'être un des danseurs de cette troupe, ouaaah...top le mythe !
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete