Habillage fond de site

Tahiti Open Tour de surf : Enrique Ariitu a vécu sa saison en XXL

mercredi 21 novembre 2018

Enrique Ariitu (@Mika Doom)

La vague de Teahupoo n’était évidemment pas au calendrier du Tahiti Open Tour cette saison, se cantonnant comme à l’accoutumée aux spots de Papara et Papenoo, mais Enrique Ariitu y a enfin réalisé son rêve, avec sa première session de tow-in dans des vagues dépassant les huit mètres… Le surfeur de Papara rêve d’encore plus gros et plus loin pour l’année prochaine. (Crédit photo : Mika Doom)

XXL, c’est la taille des vagues surfées à Teahupoo cette année en tow-in par Enrique Ariitu. Une première expérience grisante pour le Tahitien qui a dévalé des murs d’eau de plus de huit mètres engendrés par la mâchoire de Havae. XXL, c’est aussi et surtout son premier titre de champion de Tahiti décroché en catégorie open, après ceux en cadet et junior, ainsi que son sacre à la prestigieuse Taapuna Master, 24e du nom.

2018 a sans conteste été l’année de la consécration absolue pour le Tahitien de 25 ans qui a dû s’arracher le week-end dernier pour s’octroyer le titre si convoité de champion de Tahiti. Capable, tel un caméléon, de s’adapter à toutes les conditions de vagues, Enrique Ariitu aura été le plus régulier lors des trois étapes qui composent le Tahiti Open Surf à Papenoo et Papara.

Dimanche dernier, en finale, Enrique n’a pas trouvé de bonnes vagues malgré les conditions idéales qu’a offert le spot de l’embouchure de la Papenoo.

Ses coriaces adversaires (Ariihoe Tefaafana, Kauli Vaast et Jocelyn Poulou) lui en ont fait voir des vertes et des pas mûres. “Ce sont eux (Ariihoe et Kauli) qui ont eu les meilleures vagues et qui ont fracassé !”

Au final, Ariihoe Tefaafana s’impose lors de cette ultime étape et s’offre de facto la Coupe de Tahiti. Il grimpe sur la troisième marche du classement final derrière Enrique et Teoro Tahutini.

Ce dernier aurait pu griller la politesse à Enrique, dimanche, mais il a chuté au stade des quarts alors qu’une place en finale lui était nécessaire pour s’offrir le titre.

Surfeur dans l’âme depuis l’âge de huit ans, Enrique Ariitu cherche sponsors désespérément pour assouvir sa passion : devenir, un jour, surfeur professionnel à l’instar de son mentor Michel Bourez.

Et pour mieux se vendre, le Tahitien dévoile à La Dépêche de Tahiti une partie de son intimité après avoir éclaboussé de son talent le Championnat de Tahiti Open Tour 2018.

M.Tr.

 

Quels étaient tes objectifs cette année ?

Mis à part le titre de champion de Tahiti et le titre à la Taapuna Master qui sont une incroyable surprise, cette année, j’ai enfin réalisé mon rêve : faire du surf tracté a Teahupoo dans de grosses conditions. C’est grâce notamment à mon pote Mateia Hiquily, vainqueur des trials à Teahupoo cette année que j’ai réussi à me transcender. Dans un premier temps, on s’est entraîné avec son jet-ski au début de l’année dans des conditions plus petites, vers Sapinus, à Punaauia. finalement, on a eu la houle qu’on attendait et on a chacun surfé des vagues inoubliables à Teahupoo. Un moment mémorable rempli d’adrénaline.

Et pour l’année prochaine ?

Mes objectifs en 2019, c’est de surfer les plus grosses vagues jamais surfées à Tahiti. Essayer de suivre des gars comme Tikanui Smith qui, lui, chasse les grosses sessions à travers le monde. De nos jours, c’est comme ça que tu te fais remarquer par les gros sponsors… on a de la chance d’avoir Teahupoo comme terrain de jeu… mais, aujourd’hui, ça ne suffit plus d’être bon qu’à Teahupoo… Il faut s’exporter.

Mon autre objectif est de participer à toutes les compétitions du circuit régional Tahiti Nui/Hawaii pour me qualifier pour la Triple Crown à Hawaii en fin d’année. J’avais le droit d’y participer cette année mais par manque de sponsors, j’ai dû m’y résigner.

Dans le futur, tu te vois…

J’ai toujours rêvé de devenir surfeur professionnel. J’essaie de l’être depuis que j’ai quitté le lycée… ce n’est pas facile tous les jours, surtout n’ayant pas de sponsors majeurs qui m’aident financièrement dans mes déplacements… mais heureusement que j’ai le Comptoir polynésien et Billabong Tahiti et aussi des gens proches de moi qui me soutiennent dans ce que j’aime et dans mes projets. merci à eux… (ma copine, ma mère, mon père et mes deux petits frères qui vivent a Taha’a avec ma belle-mère).

L’autre passion que tu aurais pu avoir ?

J’ai fait cinq ans de taekwondo mais j’ai finalement choisi le surf et je ne regrette pas.

Ton rêve le plus cher ?

Trouver des gros sponsors qui m’aideraient financièrement dans ma vie de surfeur.

Un endroit où tu te sentirais heureux ?

À Tahiti.

Le meilleur conseil que tes parents t’ont donné ?

De ne pas avoir peur de la mer

L’insulte qui fuse le plus souvent ?

Oh mince alors… (rires)

Une habitude inavouable ?

Je suis un gros geek. (rires)

Le plat que tu cuisines le mieux ?

Un bon gros steak !

Télé ou pas télé ?

Télé.

L’émission que tu ne rates jamais ?

Dès que je le peux, je regarde Waves ou Islanders Tahiti.

La première chose que tu fais quand tu rentres chez toi ?

Un gros bisou a ma copine.

Sur une île déserte, tu emmènerais quoi ?

Ma planche.

La ou les défauts que tu aimerais gommer chez toi ?

Mon impatience.

Ton dernier coup de folie ?

Une session de tow-in à Teahupoo.

Ta passion cachée ?

La photographie…. un jour, j’espère pouvoir m’acheter un bon appareil photo.

Ta phobie ?

Les requins.

Ce qui te stresse ?

Quand il n’y a pas de vagues.

Et l’antistress ?

Le surf.

Ton credo, ce serait…

Toujours aller au bout de ses rêves.

 

 

Résultats

3e et dernière étape

* Surf open

1. Ariihoe Tefaafana 15,5 pts

2. Kauli Vaast 14,9

3. Enrique Ariitu 12,23

4. Jocelyn Poulou 10,14

 

* Surf ondines open

1. Aelan Vaast 13,83 pts

2. Tehani Tefaatau 9,44

3. Mathilde Montbrison 8,27

4. Tepoe Tefaatau 5

 

* Longboard open

1. Heifara Tahutini Jr 2 000 pts

2. Hira Teriinatoofa 1 720

3. Jean-Marie Marere 1 400

4. Philippe Klima 1 400

* Bodyboard open

1. Tuahiti Toofa 13,26 pts

2. Tahiri Tehei 12,23

3. Varoa Boosie 10,40

4. Moroni Temahuki 7,77

 

* Bodyboard juniors

1. Noho, James Omitai 12,63 pts

2. Tokerani Pouira 11,43

3. Alvin Pollner 9,66

4. Randall Galenon 7,83

 

* Drop knee open

1. Varoa Boosie 12 pts

2. Tuahiti Toofa 9,43

3. Tahiri Tehei 9,33

4. Raimana Puhetini 8,4

 

* Kneeboard open

1. Wilfried Villet 13,17 pts

2. Eimata Carroll 9,76

3. Stevens Pahape 9,4

4. Philippe Klima 7,1

 

Classements finaux

Surf open

1. Enrique Ariitu 2 400 pts

2. Teoro Tahutini 2 285

3. Ariihoe Tefaafana 2 000

* Vainqueur de la Coupe :

– Ariihoe Tefaafana

Surf ondines open

1. Karelle Poppke 2 610 pts

2. Mathilde Montbrison 2 320

3. Tehani Tefaatau 2 260

* Vainqueur de la Coupe :

– Aelan Vaast

Longboard open

1. Heifara Tahutini Jr 3 000 pts

2. Jean-Marie Marere 2 130

3. David Dandois 1 443

* Vainqueur de la Coupe :

– Heifara Tahutini Jr

Bodyboard open

1. James, Noho Omitai 2 390 pts

2. Tuahiti Toofai 2 220

3. Moroni Temahuki 2 120

* Vainqueur de la Coupe :

– Tuahiti Toofa

Bodyboard juniors

1. Alvin Pollner 2 730 pts

2. Tokerani Pouira 2 390

3. Randall Galenon 2 260

* Vainqueur de la Coupe :

– Noho, James Omitai

Drop knee open

1. Varoa Boosie 2 720 pts

2. Teiohoarii Tapatoa 2 610

3. Tuahiti Toofa 2 590

* Vainqueur de la Coupe :

– Varoa Boosie

Kneeboard open

1. Tehei Tuahine 2 860

2. Wilfried Villet 2 720

3. Stevens Pahape 2 460

* Vainqueur de la Coupe :

– Wilfried Villet

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete