Habillage fond de site

Tahiti Pro Teahupoo – 22 Tahitiens engagés dans les Trials

vendredi 16 août 2019

Mateia Hiquily est de nouveau en lice cette année tout comme Tikanui Smith pour décrocher la seule et unique place tahitienne. (© archives LDT)

Mateia Hiquily est de nouveau en lice cette année tout comme Tikanui Smith pour décrocher la seule et unique place tahitienne. (© archives LDT)

La Fédération tahitienne de surf (FTS) a pris hier la décision d’organiser les Trials de la Tahiti Pro Teahupoo ce samedi 17 août. Sur les quelques 32 engagés, on compte un total de 22 Tahitiens qui entendent bien décrocher leur ticket pour le Main event qui lui démarrera mercredi prochain, le 21 août.

Mais si deux surfeurs locaux, en l’occurrence Mateia Hiquily et Tikanui Smith, s’étaient qualifiés l’an dernier en terminant respectivement premier et second des Trials, il n’en sera pas de même cette année. En effet le règlement a été modifié par la Ligue mondiale de surf (WSL) et seulement un Tahitien pourra décrocher sa wild card, la seconde étant réservée au meilleur des dix surfeurs étrangers présents sur ces trials.

Car outre les 22 Tahitiens engagés figurent également dans les séries une demi-douzaine de Hawaiiens, un Américain, un Brésilien et enfin deux Australiens.

Mateia Hiquily de nouveau en lice cette année tout comme Tikanui Smith seront-ils en mesure de décrocher la seule et unique place tahitienne ou les jeunes tels que Kauli Vaast, Maxime Ratia ou encore Erwan Figuri leur voleront-ils la vedette, à moins que Mihimana Braye réalise l’exploit de se qualifier ?

Verdict samedi en fin d’après-midi, et en tout cas que les meilleurs gagnent !

 

 

Jean-Marc Monnier

 

Programme

– 6h et 6h30 : Départ de la Marina de Teahupoo entre pour la presse et le staff officiel

– 7h : Sur le plan d’eau de la passe de Hava’e, orero suivi d’une prière avec un hommage à Édouard Chaves, beach marshall depuis près de 20 ans

– 7h30 : Démarrage de la compétition

– 16h30 : Remise des prix au PK 0 (selon les conditions de houle).

 

TRIALS

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Édouard Fritch veut que les personnes hospitalisées après un accident qu'ils ont causé, sous l'empire de l'alcool ne soient pas pris en charge par la CPS. Pensez-vous que ce soit une bonne mesure ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete