Habillage fond de site

Tahiti Teahupo’o Challenge – Les favoris sont là

mardi 25 avril 2017

Trials - Teavanui Dinard

Les Tahitiens ont des arguments imparables à faire valoir dans le main event. Malheureusement Teavanui Dinard (photo) ne sera pas de la partie. À charge de revanche. (© Anne-Charlotte Bouleau)


La première journée du Tahiti Teahupo’o Challenge a confirmé le statut de favori de Jeff Hubbard, champion du monde en titre et vainqueur de sa série hier. Chez les Tahitiens, seuls Tahurai Henry, Thibault Casabianca et Nicolas Richard se sont qualifiés directement pour le troisième tour. Les conditions étaient changeantes à la presqu’île hier. Les bodyboardeurs espèrent une amélioration aujourd’hui.

Jeff Hubbard est passé. Favori de la compétition cette semaine, le champion du monde en titre est qualifié pour le troisième tour de la Tahiti Teahupo’o Challenge. Il a remporté sa série dans le premier tour de la deuxième épreuve du Championnat du monde de bodyboard, hier à la presqu’île.

Autre star de la discipline : Mike Stewart, neuf fois champion du monde, a également remporté sa série. Tout comme les trois Tahitiens : Tahurai Henry, Thibault Casabianca et Nicolas Richard, également vainqueurs hier.

Teahupo’o est “l’une des meilleures vagues de la planète et ma destination préférée”, a souri le troisième mondial Jeff Hubbard interrogé par TNTV à l’issue de sa série victorieuse.
Le Hawaiien, victorieux l’an dernier à Teahupo’o, et déjà vainqueur de la première étape à Hawaii, a pourtant failli manquer la qualification directe. Hitoti Henry, le frère de Tahurai, a mené la manche jusqu’à la dernière minute : “J’ai vraiment cru que j’allais gagner, mais j’ai fait une erreur à la fin de la série. Il en a profité pour placer une bonne vague à la fin. Il est trois fois champion du monde, ça se sent. Il est très fort pour mettre la pression”, a expliqué Hitoti Henry sur TNTV.

Hitoti Henry, défait malgré une bonne manche, rejoint l’armée des Tahitiens qui devront passer par le deuxième tour des repêchages pour espérer disputer le troisième round : Sham Koua Raitahi, Manea Fabisch, Nai Oliver, Tumuria Taerea, Angelo Faraire, Cédric Estall, Nicolas Poilvet, Julien Miremont et Alvino Tupuai.

Dans la huitième série du premier tour, Cédric Estall, finaliste l’an dernier, et Angelo Faraire, n’ont pas réussi à déloger le Brésilien Dudu Pedra. Angelo Faraire a bien placé une belle manœuvre dans les derniers instants : “J’ai essayé toute la série. Sur ma dernière, je suis venu un peu vers l’extérieur et j’ai réussi à passer”, a expliqué Angelo, qui devra surfer au deuxième tour ce matin. “C’est déjà pas mal,
il faut juste attendre moins de vent”, a-t-il espéré après une fin de journée agitée hier soir.
En début de matinée hier, la compétition avait ouvert par les quatre séries des trials. Toute la journée, les conditions de vagues ont été très changeantes. Le vent s’est notamment mis à souffler dans l’après-midi. Les bodyboardeurs comptent sur une amélioration sur le spot aujourd’hui.

 

Benoît Buquet

 

Capture d’écran 2017-04-25 à 09.16.22

 

Capture d’écran 2017-04-25 à 09.17.30

 

Capture d’écran 2017-04-25 à 09.18.45

2
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete