Habillage fond de site

Les Tahitiens Lehia Mama et Tommy Tihoni grands vainqueurs

mardi 29 novembre 2016

ori tahiti

L’ensemble des lauréats. (© Philippe Collignon)

 

En marge de la 5e édition de ’Ori Tahiti Nui Competition s’est déroulé, dimanche dernier, le ’Ori Tahiti Nui World Championship. Ce sont deux Tahitiens Lehia Mama et Tommy Tihoni, qui ont été sacrés champions du monde. Les organisatrices sont très satisfaites de cette édition.

 

 

La 5e édition de ’Ori Tahiti Nui Competition s’est déroulée le week-end dernier dans le cadre du Méridien Tahiti. Toutes compétitions confondues, cet événement a rassemblé plus de 400 participants et, parmi eux, quelque 80 compétiteurs étrangers venant du Mexique, de France, du Japon, des États-Unis et même d’Italie et de Taïwan, une première.

Cet événement s’est conclu dimanche dernier, au soir, par la deuxième édition du ’Ori Tahiti Nui World Championship rassemblant les meilleurs danseuses et danseurs, soit 17 vahine et sept tane. Pour se départager, les vahine ont dû exécuter deux prestations, uniquement des improvisations, dans un premier temps sur un mehura (danse lente) puis un ote’a. Les tane ont exécuté également deux prestations, un ote’a et un passage libre de type haka, ori toa ou ’aparima.

Durant ces trois heures de compétition, le public a été à la hauteur de l’événement, encourageant avec enthousiasme les compétiteurs de toutes nationalités confondues et ce dans un bel esprit de partage. Selon Makau Foster, présidente du jury, le niveau de cette année est très satisfaisant. “Ce fut bien, voire même très bien. Le jury est satisfait de la prestation globale de chaque formation. Je dirais que certains sont en avance. Je pense aux groupes qui viennent de France et du Japon avec notamment O Tahiti Nui de Paris, 1er prix en mehura ou encore Tavake Rereata du Japon, lauréat en mehura professionnel. La Nouvelle-Calédonie s’est également bien comportée avec la troupe Tehei de Nouméa, 2e prix en mehura catégorie école. Mais pour la compétition solo, ce sont quand même les Polynésiens qui ont eu les faveurs du jury puisqu’ils remportent les deux compétitions solos”, explique-t-elle.

Les grandes nations du ’ori se sont donc une nouvelle fois fait brillamment remarquer, permettant d’asseoir un peu plus encore la renommée de cette compétition certainement amenée à grandir.

 

De notre correspondant Philippe Collignon

 

capture-decran-2016-11-29-a-08-55-54 capture-decran-2016-11-29-a-08-56-05 capture-decran-2016-11-29-a-08-59-01

5
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Samedi se tient l’élection de Miss France. Selon-vous Miss Tahiti sera :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete