Habillage fond de site

Taiarapu-Est – Une nouvelle majorité voit-elle le jour ?

vendredi 13 octobre 2017

taiarapu est

Seuls treize élus sur trente-trois ont répondu présents à l’appel, mercredi après-midi. (© Anne-Charlotte Bouleau)


Le conseil municipal de Taiarapu-Est a tourné court, mercredi après-midi, faute de quorum. Après une heure d’attente, la séance a dû être levée, car seuls treize élus ont répondu présents à l’appel. Ils seraient dix-sept à avoir volontairement boycotté la réunion, s’opposant ainsi à une délibération portant sur la création d’un poste de collaborateur de cabinet.

À la Presqu’île, les conseils municipaux ne sont décidément pas de tout repos… Après un huis clos inopiné, la semaine dernière, à Taiarapu-Ouest, un nouveau rebondissement concerne cette fois-ci la commune voisine.

Le conseil municipal de Taiarapu-Est devait se réunir, mercredi après-midi, à la mairie de Taravao. La convocation était fixée à 16 heures, mais, tandis que les minutes passaient, la salle peinait à se remplir.

Après une heure d’attente, seuls treize élus sur trente-trois se sont effectivement présentés.

Le quorum étant fixé à dix-sept, la séance a dû être levée. Il s’agit d’une première sous cette mandature.

 

Une “nouvelle majorité” ?

 

Un prochain rendez-vous a été fixé dans la foulée, lundi prochain, à 17 heures. “Que le quorum soit atteint ou pas, on pourra délibérer”, a déclaré le maire, Anthony Jamet, sans souhaiter s’étendre davantage sur cet élan de protestation.

Selon un conseiller faisant partie du camp des absents, contacté par téléphone le soir-même, cette initiative émanerait d’une “nouvelle majorité” souhaitant marquer son désaccord avec plusieurs délibérations inscrites à l’ordre du jour, doublé d’un manque de considération lors des questions diverses.

Un point semble faire plus particulièrement débat : celui portant sur la création d’un poste de collaborateur de cabinet, en lieu et place d’un directeur général des services (DGS), et ce, suite à l’annonce du départ imminent du directeur de communication de la commune, le mois dernier.

Cinq à Tautira, trois à Pueu, quatre à Faaone et cinq à Taravao, au total, dix-sept élus auraient volontairement boycotté la séance.

Pour certains, la question d’assister au conseil, lundi soir, se pose, puisqu’au même moment se tiendra une réunion politique, à Taravao, en présence d’Édouard Fritch.

“Pour moi, si la séance est effectivement maintenue ce soir-là, ce n’est pas un hasard… C’est pour nous embêter”, confie ce même conseiller, qui restait, hier matin, dans l’attente d’une nouvelle convocation. 

A.-C.B.

ganivet metua

2
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete