Habillage fond de site

TAIARAPU-OUEST – Conseil municipal : Des délibérations sans accroc

mardi 3 juillet 2018

Seize élus ont participé au conseil municipal, qui s’est tenu, hier, à la mairie de Vairao, avec diverses délibérations à l’ordre du jour. (© Anne-Charlotte Bouleau)

Seize élus ont participé au conseil municipal, qui s’est tenu, hier, à la mairie de Vairao, avec diverses délibérations à l’ordre du jour. (© Anne-Charlotte Bouleau)


Le conseil municipal de Taiarapu-Ouest s’est tenu dans une ambiance cordiale, hier matin, à la mairie de Vairao, en présence de seize élus.

La séance, présidée par la première adjointe, Tapeta Tetopata, en l’absence du maire, Wilfred Tavaearii, a débuté par l’approbation du procès-verbal du 19 avril, avant de passer aux vingt trois délibérations à l’ordre du jour, dont quinze concernant l’attribution de subventions aux associations (voir encadré).

En guise d’entrée en matière, les élus se sont penchés sur la fourniture de carburant pour l’année en cours, d’un montant de 9,9 millions de francs au budget principal et de 780 000 francs au budget annexe des déchets, en légère hausse par rapport à 2017, après une période de baisses successives.

L’opération d’acquisition d’un camion benne à ordures ménagères (BOM) de 12 m3 a été évoquée, suite à une réponse favorable de la Dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR), prête à financer 75 % du montant de l’investissement (21 millions de francs sur un total de 28 millions), la part restante étant à la charge de la commune.

Ce projet de longue date devrait ainsi pouvoir aboutir, la réception du véhicule étant attendue d’ici le mois de décembre. Les deux délibérations suivantes concernaient le parc automobile communal, avec la vente aux enchères de neuf véhicules issus de différents services, âgés de 8 à 23 ans, dont la valeur a été estimée entre 60 000 et 4 millions de francs, selon les modèles, ce qui devrait permettre à la commune de récupérer des fonds en faveur de l’acquisition de nouveaux véhicules.

A contrario, elle n’espère pas récupérer plus de 375 000 francs dans le cas particulier d’un véhicule de la police municipale, accidenté l’an dernier, dans le cadre d’un trajet non professionnel, avec un avertissement à la clé pour les deux agents concernés.

 

 

Élections diverses

 

 

Dans un autre registre, plusieurs élections ont rythmé la séance, à commencer par la désignation des membres de la commission d’appel d’offres, rendue nécessaire suite à la modification des procédures de marchés publics au 1er janvier 2018. Wilfred Tavaearii, Serge Darrouzes, Faana Taputu, Patrick Richer et Tapeta Tetopata en sont désormais les membres titulaires, avec Ernest Haoatai, Matavai Temahuki, Bernadette Hamblin, Arthur Mati et Odette Mataitai comme suppléants.

Entre démissions et absences récurrentes, trois nouveaux membres ont également fait leur entrée au sein de la commission d’exploitation de l’eau, ainsi que de celle des déchets. Pour la première, il s’agit des élus Faana Taputu et Serge Darrouzes, et de Patrick Rochette, en tant qu’administré.

Pour la seconde, Serge Darrouzes et Tapeta Tetopata représenteront la municipalité, tandis que Timeri Levy interviendra en tant que présidente de l’association de protection de l’environnementale Vai Ara O Teahupo’o. Une délégation de sept représentants de la commune a également été constituée, en vue du 101e congrès des maires de France, qui se tiendra du 20 au 22 novembre, à Paris.

La séance s’est achevée avec les questions diverses, l’occasion pour le maire délégué de Vairao, Jonathan Tarihaa, de rappeler le programme des festivités du week-end, à l’occasion de la première escale du navire de croisière Paul Gauguin. De son côté, le maire délégué de Toahotu, Tetuanui Hamblin, s’est fait l’écho de la situation de dangerosité dans la montée forte du plateau des ananas, suite à la chute d’une branche imposante, le tout sur fond de conflit foncier.

Bien que rien n’ait encore été approuvé, la perspective d’un arrêté de mise en demeure à l’intention des propriétaires du chemin privé a une nouvelle fois été évoquée, “pour des raisons de sécurité”.

 

A.-C. B.

 

subvention taiarapu ouest

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete