Habillage fond de site

Takanini chante son refus de la pêche intensive aux Marquises

jeudi 16 novembre 2017

Avec Ua toto te henua, le groupe Takanini veut crier son opposition totale au projet de pêche intensive aux Marquises.

Avec Ua toto te henua, le groupe Takanini veut crier son opposition totale au projet de pêche intensive aux Marquises.

Le groupe marquisien Takanini est connu depuis 2009 pour ses hymnes à la nature, que son leader Poiti (Sylvain Teikiteetini) chante sur des sonorités reggae, avec ses musiciens de Nuku Hiva et de Tahiti, Meko, Mana, Kalou, Bishop, Tom, Silia, Ludovic, Miguel, Casimir…

Auteur-compositeur des titres du groupe, Poiti a rédigé une chanson en langue marquisienne qui dénonce le projet de “pêche industrielle”, initié par les maires de l’archipel mais qui engendre une véritable vague d’opposition, aussi bien aux Marquises que dans les îles de la Société.

“C’est un coup de gueule !”, explique Véronique, qui travaille avec la formation. “Enregistré avec Heremoana au studio Angel à Tahiti, ce morceau plutôt rock-trans est parti en France, où il a été masterisé sur une machine surpuissante qui n’existe pas sur le fenua, au studio Kapsule, et par un ingénieur du son très réputé, J Raphing, une pointure ! Résultat, il y a du gros son…”.

 

L’expression artistique comme combat

 

La chanson est intitulée Ua toto te henua (Pluie de sang sur la Terre). Elle est réalisée et proposée en version numérique en marge de l’album Ata Kua.

“Une pluie de sang sur Terre / Une pluie de mort sur la Terre / Et moi j’ai mal / Cette Terre qu’on a battue / Cette Terre que les hommes bafouent / Cette Terre salie / C’est pourtant nous mais on détourne les yeux”, chante en marquisien Poiti, qui dénonce le manque de respect des hommes envers leur terre natale.

Le visuel du single s’inspire d’une carte de l’organisation Global Fishing Watch. Takanini explique que les points rouges, couleur du sang, représentent le trafic de pêche industrielle dans la zone sur les six premiers mois de 2017.

Tout le groupe, emmené par Poiti, s’oppose vigoureusement au projet de pêche initié par la communauté des maires des Marquises et porté par le groupe Degage, et il s’investit sans compter dans ce combat, y compris par l’expression artistique. 

 

Damien Grivois

 

• Plus d’informations : Page Facebook takaninicrewz
Contact : takaninicrewz@gmail.com

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete