Takanini embarque pour Tahiti

    samedi 3 octobre 2015

    “J’écris sur ce que je ressens au plus profond de moi, explique Poiti. Sur le second album par exemple il y a une chanson qui s’intitule “karavario” qui parle de la remise en question du peuple marquisien qui doit être faite face à la richesse culturelle de nos îles. Il y a une autre chanson “Puvaivai” dans laquelle je parle de la beauté de mon île, du vent et des paysages notamment, puis de toutes les mauvaises choses que l’homme a faites sur cette terre sans se soucier de la nature.”
    Cependant, Poiti n’est pas un donneur de leçon puisqu’il ne fait pas que souligner ce qui ne va pas, bien au contraire. Il tente, à travers ses textes, de réveiller le meilleur de chacun pour faire en sorte que le passé et l’avenir s’entremêlent harmonieusement dans le respect de l’autre et de la nature.
    Côté musique, c’est aussi le leader du groupe, qui a le premier et le dernier mot : “La musique me vient toujours un peu par hasard”, explique-t-il. “Parfois je me promène et une mélodie me vient à l’esprit ; je tente alors de la garder en tête jusqu’à ce que ma guitare soit à portée de main pour pouvoir la jouer ou en tout cas, en jouer les prémisses. Ensuite je la propose au groupe et c’est ensemble que nous la finalisons. C’est seulement ensuite que j’écris les textes.”

    Une tournée et des festivals

    Cette semaine, une partie du groupe marquisien a embarqué à bord du cargo mixte Aranui en direction de Papeete pour une grande tournée d’un mois sur Tahiti et Moorea. En échange de ce transport gracieux, Poiti, Ludo et Patiri proposeront une petite prestation à destination des touristes du navire.
    Par ailleurs, sur la base d’une chanson des Takanini enregistrée au mois de juillet en studio à Tahiti, un clip visant à promouvoir le Festival des arts des îles Marquises de décembre prochain a été réalisé en collaboration avec Polynésie 1ère (images d’archives des précédents festivals), qui devrait le diffuser régulièrement dès le mois prochain.
    Et comme Poiti et ses acolytes ne sont jamais à court de projets, le groupe envisage de participer en mars 2016 au grand festival musical “Womad” parrainé par Peter Gabriel, en Australie et en Nouvelle-Zélande.
    “Ce déplacement, pour lequel nous sommes encore en recherche de financement, indique Poiti, viendra compléter notre tournée en Nouvelle-Calédonie, car en effet nous avons été contactés par un producteur calédonien, Alain Leconte, qui voudrait que nous donnions plusieurs concerts sur le Caillou. Nous avons aussi été contactés par le fils de M Djibaou pour une prestation à Nouméa.”
    Ainsi, le groupe marquisien va prendre ses marques dans le grand Pacifique et devrait être bien occupé dans les mois à venir. 

    De notre correspondante Marie Edragas

    Contact
    Facebook : takaninicrewz

    tapeta 2015-11-27 07:21:00
    pourquoi? etes vous venu a tahiti exatement??
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete