Habillage fond de site

Tamatoa Gillot croise une rarissime baleine à bosse blanche

jeudi 7 septembre 2017

tamatoa

Tamatoa Gillot, “kiter” bien connu de Moorea, n’hésite pas à prendre son voilier pour se rendre là où il peut faire du kitesurf en toute liberté. Parfois c’est Tetiaroa, parfois les Sous-le-Vent, parfois proche de son île Moorea. (© Photo Tam DR)


On l’appelle “l’extraterrestre” ou “l’électron libre”… Tamatoa Gillot, sportif reconnu pour ses escapades hors du commun en kitesurf, a été le témoin d’une rencontre surprenante, celle d’une baleine à bosse blanche, un animal très rare dont trois spécimens seulement auraient été observés ces 25 dernières années, notamment au large de la côte orientale australienne.

 

Une baleine baptisée depuis “Migaloo” qui, en aborigène  veut dire “le Blanc”.

 

S’agit-il là de Migaloo ou d’un cousin de cette baleine observée en 1991, difficile de le dire. Tamatoa a croisé “sa” baleine blanche mardi, en milieu de journée alors qu’il naviguait avec son “kite” au large de la côte nord de Moorea. Une rencontre qui a capté l’esprit vigilant du kiter qui, bien qu’il ne l’ait pas vue sortir de l’eau a pu être immortalisée par une “Go-pro” installée sur son matériel, le cétacé albinos, sous l’eau à quelques mètres de la surface laissant apparaître une large forme blanche.

Le cétacé, imposant par sa taille, semblait au repos, comme “flottant entre deux eaux”. Voici ce que déclarait à son retour d’expédition, Tamatoa à La Dépêche : “Je suis passé à moins de 5 mètres. Elle n’est pas sortie de l’eau mais nageait à deux ou trois mètres sous la surface . Je la distinguais nettement, particulièrement sa queue blanche dont j’étais le plus proche ! Et tout son corps blanc étincelant reflétait le soleil sous l’eau. Elle a tourné lentement vers la droite, en direction opposée à ma marche ! Elle n’était pas énorme mais moyenne !

J’ai fait demi-tour, je la voyais encore mais elle était déjà assez loin, elle a soufflé et a disparu sous l’eau. Pourtant je ne l’ai pas vue sonder. La rencontre a été brève et intense. En m’approchant je n’en croyais pas mes yeux je pensais avoir affaire a une orque mais lorsque je suis arrivé tout près c’était bien une baleine toute blanche…”

Les photos de Tamatoa ne cessent de passer en boucle sur le net avec des commentaires des plus élogieux adressés au “photographe kiter” qui est déjà connu pour ses escapades en tandem avec, entre autres, des personnes handicapés physiques. Et voici maintenant Tamatoa Gillot, le capteur d’images “nature et exploit”.

21369101_10213987943633430_8778800634398358763_n

De notre correspondant
Jeannot Rey

 

 

 

Capture d’écran 2017-09-07 à 10.08.26

Orianne Obrize
6
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete