Habillage fond de site

Taravao. La chasse à l’homme était une chasse au paka

jeudi 18 octobre 2018

 

IMG_2581 (1)

Ce jeudi, toute la journée, la toile s’est affolée sur Taravao. Un homme qui aurait fait usage de son arme, serait activement recherché par la gendarmerie avec des moyens lourds (hélicoptère et camions de gendarmerie) sur place. Un homme aurait même porté plainte pour extorsion avec arme et un coup de feu aurait même été entendu.

Evidemment, l’information sur les réseaux sociaux s’est propagée à grande vitesse. « On m’a avertis ce matin que les gendarmes sont à la recherche d’un mec qui se ballade avec un flingue. », est-il expliqué sur Facebook. Et un autre de lui répondre. « Je viens d’avoir confirmation par la gendarmerie qui me dit que l’enquête est en cours et qu’ils ne peuvent pas en parler. »

La Dépêche a bien entendu appelé la gendarmerie de Taravao, qui n’a pas confirmé l’information, promettant cependant de nous rappeler un peu plus tard. Même chose auprès du parquet de Papeete qui n’a pas souhaité commenter l’information.

On parlait alors de recherches dans les quartiers de Faaone, de beaucoup de voitures sur Taravao, et notre consœur, elle-même résidente de Taravao, a vu passer à plusieurs reprises un hélicoptère de la gendarmerie à basse altitude hier et aujourd’hui. Hier, sur Afaahiti, des gendarmes auraient aussi été aperçus.

En fin de journée, le centre d’opération et de renseignement de la gendarmerie (CORG) nous appelait pour contredire cet emballement. « Il s’agissait d’une recherche active de pakalolo », nous a-t-on expliqué au téléphone. « Il n’y a pas de chasse à l’homme, ni d’histoire de homme armé », promettant un communiqué pour faire la lumière sur cette affaire. Communiqué arrivé vers 17h30 qui expliquait : « Avec le concours de l’hélicoptère de la flotille 35F, une trentaine de militaires de la compagnie de gendarmerie départementale des Îles-du-Vent (Peloton de Surveillance et d’Intervention de la Gendarmerie, les équipes cynophiles ainsi que les militaire des brigades territoriales autonomes de Papara et Taravao) ont découvert 500 pieds de cannabis sur quatre sites situés en zone isolée des vallées de Papara et Taravao. Les propriétaires de ces cultures illicites sont en cours d’identification. Sur les directives du Parquet de Papeete, les produits ont été détruits par incinération. De la même manière sur l’île de Raiatea les militaires de la brigade locale accompagnés d’agents de la police municipale ont découvert sur une parcelle 290 plants de cannabis. »

Bertrand Prévost

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete