Habillage fond de site

Taravao – Une fuite consécutive à une opération de curage

mercredi 23 novembre 2016

Lundi après-midi, le spectacle en bord de route était peu flatteur. L’utilisation d’un outil inadapté lors d’une opération de curage serait à l’origine de l’écoulement de matières biologiques, qui ne représenteraient aucun danger. (© Anne-Charlotte Bouleau)

Lundi après-midi, le spectacle en bord de route était peu flatteur. L’utilisation d’un outil inadapté lors d’une opération de curage serait à l’origine de l’écoulement de matières biologiques, qui ne représenteraient aucun danger. (© Anne-Charlotte Bouleau)

 

 

Lundi, des “coulées noires” en provenance du site de compostage de Technival, à Taravao, ont suscité l’inquiétude d’une riveraine. Rencontrée hier matin lors d’une visite sur place, Jade Geskis, responsable sécurité, environnement et qualité, s’est voulue rassurante quant à l’origine et au contenu de cette fuite.

“Ici, on réceptionne les déchets verts collectés dans diverses communes. Lors de la maturation, ils sont stockés sur une plate-forme étanche, conformément à notre arrêté d’exploitation, et les jus de compost sont collectés dans une lagune. C’est un grand bassin bâché qui permet de contenir l’ensemble des eaux résiduelles qui subissent un traitement biologique, par l’intermédiaire de plantes – des jacinthes–, en complément d’une station d’épuration”, a-t-elle expliqué.

Deux à trois fois par an, un curage s’avère nécessaire, car une couche de vase se forme au fond du bassin au fil des mois. “On a mené cette opération hier (lundi, NDLR), en utilisant un godet qui, contrairement à d’habitude, n’était pas percé, ce qui n’a pas permis à l’eau d’être correctement évacuée lors du prélèvement. En déposant la boue sur la rive opposée, effectivement, il y a eu des écoulements”, a précisé Jade Geskis, reconnaissant que le matériel utilisé cette fois-ci n’était pas adapté à la procédure, tout en assurant que cette erreur serait prise en compte lors de la prochaine manœuvre.

Bien que peu flatteuses visuellement, ces coulées de boue à proximité de la route ne présenteraient aucun risque pour l’environnement. “Il n’y a pas de réelle pollution à proprement parler, car c’est de la matière biologique”, a assuré la responsable sécurité, environnement et qualité, qui encourage les riverains à contacter directement la société en cas de problème ou d’interrogation. 

 

A.-C.B.

1
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete