Taravao – Prestation de la troupe Teva i Tai, dans les jardins de la mairie

    jeudi 13 août 2015

     La troupe Teva i Tai a été primée à trois reprises lors du récent Heiva i Tahiti. La dernière prestation de la troupe a été offerte aux habitants de la Presqu’île, mardi soir, dans les jardins de la mairie de Taravao. Trois autres groupes, représentant les districts
    de Vairao et Tautira, ont également pris part à l’événement.

    Mardi soir, la troupe Teva i Tai, rassemblant des danseurs et danseuses issus des districts de Tahiti Iti, a donné sa dernière représentation, gratuitement, dans les jardins de la mairie de Taravao, pour le plus grand plaisir des habitants de la Presqu’île, nombreux à s’être déplacés ; les abords de l’hôtel de ville étaient combles ! Il faut dire que Teva i Tai a fait forte impression lors du dernier Heiva i Tahiti, raflant pas moins de trois récompenses : un troisième prix, en catégorie Hura Tau, ainsi que deux premiers prix, celui du meilleur orchestre patrimoine (prix Salomon Heimanu) et celui de la meilleure danseuse, conféré à Hinavai Raveino, pour sa maîtrise et son incontestable grâce.
    “On se réjouit pour l’ensemble de ces prix obtenus, d’autant qu’on ne s’y attendait vraiment pas”, précise Heimoana Metua, directrice de l’école de danse Hei’Ori, à Taravao, et chorégraphe de la troupe, assistée de Christian Vonghes. Les Tamarii Vairao, ainsi que les Tamarii Ahui et Tino, de Tautira, ont pris part à l’événement, en première partie de soirée, profitant de l’occasion pour, eux aussi, présenter le fruit de leur travail et de leur passion, et ce, malgré une averse persistante lors du passage du troisième groupe.

    La Presqu’île à l’honneur
    À l’approche de l’arrivée des Teva i Tai, le rideau de pluie a fini par se lever, permettant ainsi aux spectateurs de reprendre leurs places. Pendant une heure, ni plus, ni moins, les tableaux relatant la création de Tahiti Iti s’enchaînent, rivalisant de créativité, tant d’un point de vue des costumes que de la chorégraphie.
    “Nous sommes heureux de pouvoir ramener la légende sur nos terres”, souligne Heimoana Metua. Dans un premier temps, la troupe devait même se produire à Faratea, au lieu-dit de Vaiova’u, en lien avec la légende développée tout au long du spectacle. “Nous n’avons pas pu obtenir les autorisations nécessaires. Finalement, nous sommes ravis de revenir dans les jardins de la mairie, où nos répétitions ont commencé. Et puis, ce spectacle, c’est aussi une façon de remercier la population de la Presqu’île pour son soutien”, ajoute la chef de troupe, sans manquer de préciser que Teva i Tai devrait à nouveau monter sur la prestigieuse scène de To’ata, non pas l’année prochaine, mais dans deux ans. Haere maru, haere papu…
    Doucement, mais sûrement ; un adage semblant réussir aux Teva i Tai, qui n’ont pas fini de nous surprendre.
    A.-C.B.

    Voir ici le diaporama

     

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete