Taravao – Retour d’un “climat serein” à l’hôpital

    mardi 28 juillet 2015

    Fin juin, le ministre de la Santé, Patrick Howell, s’était rendu en urgence à l’hôpital de Taravao, confronté à un manque de personnel depuis plusieurs semaines, notamment au sein du service des urgences, et à un certain nombre de dysfonctionnements. “L’activité a repris. On a des médecins, qui étaient en arrêt maladie, qui sont revenus au travail. Le climat est serein, avec l’envie de trouver des solutions rapidement. Le dialogue est réinstauré”, nous a-t-on confirmé hier. “Prochainement, il va y avoir des réunions institutionnelles pour trouver des solutions en interne et faire des propositions à la direction de la Santé concernant le fonctionnement de l’hôpital”. Depuis plus de dix ans, le personnel de l’hôpital de Taravao prône une harmonisation des services, passant par le rattachement au CHPF, qui permettrait notamment de faciliter l’accès aux dossiers médicaux des patients et la gestion du personnel en cas d’absence. Du côté des urgences, ils ne sont plus que deux médecins sur quatre à faire tourner le service, suite aux démissions des mois passés. Des homologues de la direction de la Santé, ainsi que des médecins privés viennent à tour de rôle effectuer des remplacements et assurer des gardes.

    De nouveaux équipements et des travaux à venir

    “On continue ce système, mais il ne faudra pas le pérenniser. On est à la recherche de praticiens hospitaliers urgentistes. Il y a des candidatures et des gens qui se sont montrés intéressés. Ils sont en pourparlers pour trouver un terrain d’entente au niveau financier”, nous explique-t-on. À ce sujet, pour des questions de statut, des médecins ainsi que des infirmières fonctionnaires d’État avaient fait part de leur exaspération quant au non-paiement des heures supplémentaires, et ce, depuis plusieurs mois. “Ils se sont engagés pour que, le 31, tous les salaires et les arriérés soient réglés. Je n’ai pas de nouvelles, donc on attend.” À noter, par ailleurs, que le système de sonnette d’appel malade est en cours de réparation et que six lits neufs viennent tout juste d’être réceptionnés par l’hôpital. Des travaux de rénovation de la cuisine et d’extension du service de médecine devraient également démarrer d’ici le mois de septembre ou d’octobre, symbole du véritable sentiment de renaissance qui semble animer la plupart des employés de l’hôpital.

    A.-C.B.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete