Habillage fond de site

Tauhiti Nena et Jacky Bryant ensemble à l’assaut des territoriales

lundi 22 janvier 2018

Ils veulent mettre toutes les chances de leur côté pour accéder au second tour des prochaines élections territoriales. Tauhiti Nena et Jacky Bryant ont donc décidé de rassembler leurs forces pour créer une plateforme commune du nom des deux partis dont ils sont à la tête : Tau Hoturau – Heiura – Les Verts. C’est ce qu’ils ont annoncé, samedi dernier, lors d’une conférence de presse.

Dans le contexte électoral actuel, il nous faut faire preuve de stratégie. Pour passer au second tour, il nous faut 12,5 % des voix, ce qui correspond à peu près à 15 000 voix. Il faut  aller les chercher. Aujourd’hui, si on veut proposer une alternative aux gros partis politiques en place, on est obligé de former une alliance”, explique Jacky Bryant.

Les deux hommes se connaissent bien. Ils ont tous les deux fait partie du dernier gouvernement d’Oscar Temaru, de 2011 à 2013, l’un en tant que ministre de l’Éducation (Tauhiti Nena) et l’autre comme ministre de l’Environnement (Jacky Bryant). Deux ans de travail côte à côte, ça soude.

“Jacky est une personne que j’apprécie vraiment car il est responsable et surtout il tient le cap en matière d’environnement. Aujourd’hui, la préservation de notre environnement est un sujet incontournable et c’est, je pense, ce qui va faire la différence avec les autres partis”, estime Tauhiti Nena, qui se positionne d’ores et déjà comme le leader de Tau Hoturau – Heiura – Les Verts.

L’environnement sera le cheval de bataille de la plateforme Hoturau – Heiura – Les Verts, qui s’engage, si elle est élue, à appliquer les mesures prises dans le cadre de la Conférence des parties de la convention cadre des Nations unies (COP 21), pour assurer la transition écologique au fenua et à donner un rôle central à la culture des peuples.

Beaucoup, aujourd’hui, voient l’écologie comme une sanction qui vient s’ajouter aux difficultés auxquelles ils font face, en matière de logement, d’emplois et d’éducation. Beaucoup de discours politiques martèlent d’ailleurs que la transition énergétique est nécessairement sujette à des contraintes, des taxes supplémentaires et à une fiscalité négative. Or, c’est faux, la transition est une mutation pour apporter des réponses à un système qui, aujourd’hui, est arrivé à bout de souffle. L’accès au pétrole, par exemple, va devenir de plus en plus délicat, car face aux grosses puissances comme la Chine ou l’Inde, on ne fera pas le poids à la table des négociations sur le prix de la ressource et on va se retrouver à payer le prix fort. Il nous faut donc trouver des alternatives, car notre fiscalité va de toute façon s’alourdir parce que l’économie mondiale nous l’imposera”, explique Jacky Bryant.

Des idées pour développer le pays de façon écologique, les deux hommes n’en manquent pas : la création d’une université de la mer et le développement des nouvelles technologies pour produire de l’énergie thermique à partir de l’océan, comme cela se fait déjà à Bora Bora et à Tetiaroa en sont certaines…

Ils estiment d’ailleurs que le pays dispose d’un outil financier dont il faudra se servir pour les mettre en place, la Banque Socredo, qui, selon Tau Hoturau – Heiura – Les verts, s’est aujourd’hui éloignée de sa mission initiale : faire office de société de crédit pour les projets de développement durable du Pays.

Tauhiti Nena compte sur le soutien de la République en marche d’Emmanuel Macron, dont il se dit aujourd’hui être un référent au fenua, mais n’a pas encore reçu de réponse officielle de la part du parti du président de la République.

Tauhiti Nena et Jacky Bryant sont dans une logique d’ouverture et comptent rencontrer prochainement d’autres personnalités du monde politique et de la société civile susceptibles de les rejoindre avec, comme mot d’ordre, l’union fait la force.

Tauhiti Nena et Jacky Bryant ont décidé de rassembler leurs forces pour créer une plateforme commune du nom des deux partis dont ils sont à la tête : Tau Hoturau - Heiura - Les Verts. (© Photo : Élénore Pelletier)

Tauhiti Nena et Jacky Bryant ont décidé de rassembler leurs forces pour créer une plateforme commune du nom des deux partis dont ils sont à la tête : Tau Hoturau – Heiura – Les Verts. (© Photo : Élénore Pelletier)

É.P.

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete