Habillage fond de site

TAUTIRA – Mini festival Te Moana Nui a Fatutira

mercredi 24 juillet 2019

Depuis plus de deux semaines, les répétitions s’enchaînent dans les quartiers de Tautira, sur des airs originaires des Samoa à Rapa Nui, en passant par la Nouvelle-Zélande.

Depuis plus de deux semaines, les répétitions s’enchaînent dans les quartiers de Tautira, sur des airs originaires des Samoa à Rapa Nui, en passant par la Nouvelle-Zélande.

À défaut de Heiva, cette année, c’est un festival qui animera Tautira pendant dix jours, à compter du lundi 29 juillet. C’est le jeune et dynamique comité Te Mana no Fatutira, créé en mars dernier, qui est à l’origine de ce projet. “Nous sommes une petite vingtaine de bénévoles et de représentants d’associations. On veut aider nos jeunes, et plus largement les familles, car tout est lié. Nous avons quatre pôles : jeunesse, famille, patrimoine et autonomie, pas au sens politique du terme, mais plutôt alimentaire et agricole, puisque nous mettons en avant la convivialité et la solidarité, au travers de repas partagés”, explique Noélani Taharagi, présidente engagée.

 

500 participants

 

Afin de capter l’attention des jeunes, l’initiative se propose de dépasser les frontières de la Polynésie française, en s’ouvrant à nos voisins du Pacifique, finalement aussi proches que lointains. “Chaque quartier s’est vu attribuer deux îles. Nous, c’est Fidji et Hawai’i. Ça n’a pas été simple… On a dû faire beaucoup de recherches pour apprendre à chanter et à danser comme eux, costumes compris, le tout avec beaucoup de respect, parce que nous croyons au mana, quelle que soit notre culture”, confie Cheyenne Teriitehau, référente du quartier Tino, qui sera représenté par une centaine d’artistes, âgés de 5 à plus de 70 ans.

“Ils sont excités, surtout les jeunes, parce qu’ici, à Tautira, il ne se passe pas grand-chose. Ils sont très motivés. Danser, chanter, ça fait partie de nous, donc c’est un bon moyen pour les occuper”, ajoute-t-elle. Au total, tous quartiers confondus, cinq cents personnes se préparent à participer à l’événement, qui mettra une île à l’honneur chaque jour, au travers d’activités communes en journée et de spectacles en soirée, où des saynètes seront également de mise.

La parade d’ouverture fera certainement partie des temps forts, de même que les deux bals en début et fin de manifestation, sans oublier les tu’aro ma’ohi, le samedi 3 août, et la soirée oecuménique, le dimanche 4 août, dans le même esprit d’ouverture.

 

A.-C.B.

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Du 29 juillet au 7 août, à la mairie de Tautira et au parc public de Tatatua. Activités en journée, à partir de 9 heures, et spectacles en soirée, à partir de 18 heures. Plus d’infos sur la page Facebook Te Mana no Fatutira.

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Édouard Fritch veut que les personnes hospitalisées après un accident qu'ils ont causé, sous l'empire de l'alcool ne soient pas pris en charge par la CPS. Pensez-vous que ce soit une bonne mesure ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete