Tautira – Présentation du plan communal de sauvegarde

    vendredi 16 octobre 2015

    Après Faaone, la semaine dernière, plus de 300 personnes étaient réunies, mercredi après-midi, à la mairie de Tautira, à l’occasion de la présentation du plan communal de sauvegarde (PCS) à l’échelle de la commune de Taiarapu-Est et des risques spécifiques au sein même du district. Cette nouvelle réunion d’information s’est tenue en présence d’Anthony Jamet, maire de Taiarapu-Est, accompagné de ses adjoints, mais aussi de Patricia Lenoir, maire déléguée de Tautira. Cartes à l’appui, il s’avère que l’ensemble du littoral de Tautira est classé en zone rouge, Fenua ‘Aihere inclus.

    Une brochure et d’autres réunions à venir

    À la menace de la houle s’ajoutent d’importants risques d’inondation aux abords des rivières. “Dès lors que le risque est considéré comme moyen à fort, il y a danger”, précise Manoa Chung, adjoint-chef de corps et responsable de la cellule de crise
    sous la direction du maire de la commune.
    “Nous vous invitons à rejoindre la marina pour aller vous mettre à l’abri”, insiste-t-il, en s’adressant plus particulièrement aux résidents du Fenua ‘aihere. L’absence de route praticable rend, en effet, difficile l’intervention des secours, notamment en cas d’urgence. La commune ne disposant que d’une seule navette, les pêcheurs ont été sollicités pour prendre part à l’évacuation, le moment venu.
    Dans le cadre de la menace cyclonique, les habitants de Tautira ont reçu l’interdiction de se rendre dans les refuges habituels, et ce, pour des raisons de sécurité. Ils ont ainsi été invités à se diriger vers Pueu, voire Afaahiti-Taravao. Une brochure, recensant les lieux de refuge et autres informations utiles, devrait être diffusée dans le courant de la semaine prochaine.
    À l’issue de la présentation, la parole a été laissée à la population, afin d’offrir à chacun l’opportunité de témoigner, mais aussi de partager ses conseils ou encore ses inquiétudes. “Veena, c’était pire que la bombe atomique !”, lance un ancien. “Écoutez. Ne faites pas les durs, ni les sourds”, insiste une autre personne. “Les gens se sentent concernés, surtout qu’ils ont un passé assez lourd ici, suite au passage de Veena, en 1983. Justement, on se base sur ce vécu pour préparer la sauvegarde de demain”, souligne Manoa Chung.
    À l’issue de la réunion, certains résidents ont profité pour effectuer leurs demandes d’abattage sur place, tandis que d’autres se sont portés bénévoles au sein de leur quartier.
    À noter que les sessions d’information se poursuivent : une réunion publique a été organisée, hier soir, à la mairie de Taravao, tandis que la prochaine se tiendra, le lundi prochain, à 18 h 30, à la mairie de Pueu.

    A.-C.B.

    maro teipo 2016-04-09 19:25:00
    nous venons de faire un compromis de vente avec le propriétaire et le notaire, que me conseillez vous?
    devons nous ou pas? besoin de conseille de votre part.
    Merci de votre compréhension.
    .
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete